Partager :

">

Partager :

" />

Selon une généticienne « des preuves confirment l’existence d’Adam et Eve »

Pour elle, les découvertes récente en matière de génétique confirment l’enseignement de la Bible, selon lequel tous les êtres humains sont les descendants d’un couple originel.

Mis en ligne le 6 août 2015 Imprimer Imprimer

Selon le docteur en génétique Georgia Purdom « les preuves confirmant l’existance d’Adam et Eve peuvent aider à prendre conscience que nous avons besoin d’un Sauveur. Par ce couple, le péché est entré dans le monde ».

Cette généticienne de renommée internationale a décidé de réaliser un documentaire qui démontre le caractère historique d’Adam et Eve. Pour elle, les découvertes récente en matière de génétique confirment l’enseignement de la Bible, selon lequel tous les êtres humains sont les descendants d’un couple originel.

Georgia Purdom a obtenu un doctorat en génétique moléculaire à l’Université d’Etat de l’Ohio. Elle a publié des articles dans plusieurs revues, dont le Journal of Neuroscience et le Journal of Bone and Mineral Research. En plus de son travail de biologiste, elle soutient le ministère chrétien Answers in Genesis (AiG).

Purdom a donné une série de conférences sur le sujet aux États-Unis et son dernier ouvrage, maintenant disponible en DVD intitulé « Les gènes d’Adam et Eve » examine le récit de la Genèse sur les origines de l’humanité dans une perspective scientifique.

Selon elle, les chrétiens devraient étudier les données scientifiques afin de pouvoir défendre la fiabilité de la Bible, à commencer par la Genèse. Dans son documentaire, elle étudie certaines découvertes récentes de la génétique qui contribuent à une meilleure compréhension du récit biblique de la Création. Les découvertes du généticien Nathaniel Jeanson sur l’ADN mitochondrial« démontrent clairement la fiabilité de la Bible qui nous affirme qu’il existe un ancêtre commun à toute l’humanité. »

A ceux qui réclament des preuves contredisant les affirmations Evolutionnistes, Purdom affirme que la « génétique démontre que les humains et les chimpanzés ne partagent pas d’ancêtre commun. Les énormes différences dans leur ADN minent complètement la possibilité d’une ascendance partagée ».

Source : NoticiaCristiana.com/Infochretienne.com

Sur le même thème : 

Ndlr. Il s’agit d’une information et non d’une prise de position du site evangeliquesdubas-rhin.fr/


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail