Partager :

">

Partager :

" />

Retirez cette crèche que je ne saurais voir

Une crèche installée dans le hall du conseil général de la Vendée doit être retirée : ainsi en a décidé le tribunal administratif de Nantes, selon une information tombée le 2 décembre. Le jugement invoque le principe de séparation de l’Eglise et de l’Etat.

Mis en ligne le 4 décembre 2014 Imprimer Imprimer

Une crèche installée dans le hall du Conseil général de la Vendée doit être retirée : ainsi en a décidé le tribunal administratif de Nantes, selon une information tombée le 2 décembre. Le jugement invoque le principe de séparation de l’Eglise et de l’Etat.

A l’origine de la procédure on trouve Jean Regourd, président de la fédération de la Libre pensée de Vendée. C’est lui qui a saisi le tribunal en 2012, après avoir remarqué la présence d’une crèche dans des locaux de l’Etat.

Dans un communiqué, le conseil général de la Vendée, présidé par l’UMP Bruno Retaillau, a annoncé qu’il fera appel de cette décision. «Faudrait-il interdire les étoiles dans les guirlandes de Noël qui décorent nos rues en ce moment, sous prétexte qu’il s’agit d’un symbole religieux indigne d’un espace public?», questionne-t-il, pour s’indigner du mépris pour les traditions culturelles dont font preuve les plaintifs.

Le Christianisme Aujourd’hui du 3/12/14


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail