Partager :

">

Partager :

" />

Réforme du collège : adieu Victor Hugo, bonjour Harry Potter

Les manuels scolaires intégrant les dernières décisions aberrantes du ministère de l’Éducation nationale sont arrivés. Pour le pire… et le pire ! Morceaux choisis.

Mis en ligne le 3 juin 2016 Imprimer Imprimer

Dans une tribune publiée sur les réseaux sociaux, François-Xavier Bellamy, maire adjoint de Versailles (sans étiquette), ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de philosophie et enseignant de classe préparatoire, tire la sonnette d’alarme : « Cette semaine, les enseignants découvrent, effarés, les manuels scolaires conformes aux injonctions ministérielles, préparés dans l’improvisation totale pour la rentrée prochaine », s’exclame-t-il, déplorant le niveau abyssal des thèmes abordés dans l’édition 2016 des manuels édités chez Nathan : « C’est un cours de maths remplacé par un sondage dans la classe sur les discriminations. C’est la littérature et la langue françaises sacrifiées pour des « punchlines » et des SMS. C’est l’immense aventure des sciences qui s’achève dans une curiosité morbide pour la mort de Claude François dans sa baignoire » (choisi en exemple pour illustrer la « résistance électrique du corps humain et les effets du passage du courant dans le corps humain » sic, Ndlr).

Manuels scolaires A vos plumes

© Capture d’écran / Facebook

Pour en avoir le cœur net, il suffit de feuilleter le seul manuel de français Cycle 4 de la collection Lire aux éclats dans lequel de nombreuses pages font sourciller. Ainsi, dès les premiers chapitres, il est question d’analyser un chef d’œuvre de la littérature : Harry Potter et l’Ordre du Phénix, de J. K. Rowling. Comme on peut s’y attendre, les questions telles que : « Pourquoi Hermione a-t-elle rassemblé ses camarades ? » sont loin de pousser à la réflexion. Heureusement, l’élève pourra compter sur des informations permettant de décrypter les envolées de style de l’écrivain britannique. Ainsi, au terme « B.U.S.E », l’élève trouvera l’annotation : « Brevet Universel de Sorcellerie Élémentaire ».

Capture d’écran 2016-05-03 à 15.44.02
© Capture d’écran / Nathan

 

Certaines leçons traitent plutôt, sans aucun lien avec l’apprentissage de la langue française, de problématiques idéologiques telle que la lutte des sexes.

Manuels scolaires Émancipation des femmes

Manuels scolaires Données statistiques

 

 

Manuels scolaires Un cercle vicieux

 

 

 

 

 

 

 
Dans un tout autre registre, comme le souligne François-Xavier Bellamy, le manuel fait littéralement l’éloge de la « punchline » – comprendre « phrase choc » ou un « trait d’esprit », issue la plupart du temps de l’univers du rap » – se demandant si elle n’est pas un peu « l’épigramme du XXIe siècle ? ». Pour mieux illustrer son propos, le manuel cite opportunément le rappeur Scred Connexion : « Bonhomme, c’est dans la tête, pas dans les bras, tout comme les valeurs d’la femme sont dans le cœur pas dans les draps ».

« De quel droit allons-nous priver les générations qui viennent de la beauté, de la grandeur, de l’intelligence ? De quel droit condamnons-nous ces enfants à ne plus rien comprendre de leur propre histoire, de leur langue, de leur culture? », conclut le philosophe.

Source : Aleteia


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail