Qui sont les mamans d’aujourd’hui ?

Environ 800 000 bébés naissent chaque année. Quelles mamans sont les femmes françaises aujourd’hui ? Qu’est-ce qui a changé ? Sondages. Les nouvelles technologies sont en train de changer la donne et en partie la nature de leurs relations. Pour le cadeau, ce sera l’intention qui comptera avant tout !

Mis en ligne le 24 mai 2019 Imprimer Imprimer

Pour les mamans, avoir des enfants est d’abord et avant tout synonyme d’amour (64%), loin devant le nécessaire sens des responsabilités (53%) et le bonheur d’être mères (43%). Rares sont celles qui considèrent que la maternité est une fatigue (7%).

Pour autant, lorsque l’on n’a pas d’enfant, on ne voit pas les choses du même œil ! Moins d’une femme sur deux qui n’a pas encore d’enfant fait rimer maternité avec amour (49%). Elles pensent, bien plus souvent que les autres, que les enfants, c’est d’abord des responsabilités (60%), des contraintes (15%) ou de la fatigue (14%). Du côté des hommes sans enfant : seul un tiers fait rimer amour avec paternité (33%). 1 homme sans enfant sur 5 déclare que devenir père, est synonyme de contraintes (21%).

Mais lorsque l’enfant survient, une majorité de pères et de mères parle d’amour et de bonheur.

Avec les nouvelles technologies, les relations entre les mamans et leurs enfants se construisent de plus en plus sur le partage et l’échange !
Pendant longtemps, il a été entendu que l’adolescent avait son propre territoire dans lequel il est difficile, voire impossible, d’entrer pour un père ou une mère : sa chambre, ses goûts, ses activités, ses amis, etc.

Les nouvelles technologies sont en train de changer la donne et en partie la nature de leurs relations : 87% des mamans disent envoyer des SMS à leurs enfants, 79% leur envoient des mails, 46% échangent avec eux sur les réseaux sociaux. Mais le partage va plus loin : elles échangent non seulement du temps avec eux (68%) mais ont de nombreuses activités en commun : faire du shopping (72%), aller au cinéma (65%), écouter les mêmes chanteurs qu’eux (60%), regarder des séries (55%), lire les mêmes livres (52%), aller voir des concerts ensemble (49%), voire pour certaines échanger leurs vêtements (30%). Les sujets sensibles sont souvent abordés en commun : les histoires de cœur (55%) et la sexualité (50%).

Fête des mères IPSOS 2015La fête des mères : une journée qui devrait être fêtée par près de 9 français sur 10

A voir tout ce qu’elles sont prêtes à faire pour faire plaisir à leurs enfants, la fête des mères devrait s’imposer comme une évidence. 68% des Français la fêtent. 89% de ceux qui ont leur maman devraient lui dire un « Bonne fête ! ». 86% d’entre elles recevront un coup de téléphone ou une visite de leurs enfants, 64% partageront un repas en famille, tandis que 66% recevront un cadeau de leurs enfants, et 53% de leur compagnon. Et quel que soit l’âge des enfants, chacun aura ses propres idées de cadeaux (60%) !

Pour le cadeauce sera l’intention qui comptera avant tout. Et que les enfants ne s’inquiètent pas, les mamans seront certainement ravies de leur choix, quel qu’il soit… : l’an dernier, 96% d’entre elles ont reçu un cadeau qui leur a plu.

En 2019, les colliers de nouilles et les dessins auront toujours la cote !
D’ailleurs, le cadeau de rêve des mamans est… fait main (27%) ! Les mamans rêvent aussi d’un moment de bien-être (24%), de recevoir des fleurs (23%) et une sur cinq (18%) ose le rêve de se voir offrir un voyage. Idéalement, ce serait pour embarquer avec toute leur tribu, compagnon et enfants (57%).

Pour ce qui est de la fête des pères, les enfants semblent moins ressentir la nécessité de la célébrer (58% des Français la fêtent et 30% seulement le font systématiquement).

D’après un sondage IPSOS

______________________________________________

Ndlr. Plus important que tous les sondages :

 « Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l’Eternel ton Dieu, te donne. » Exode 20 :12

« Honore ton père et ta mère c’est le premier commandement avec une promesse » Éphésiens 6:2

« …Afin que tu craignes l’Éternel, ton Dieu, en observant, tous les jours de ta vie, toi, ton fils, et le fils de ton fils, toutes ses lois et tous ses commandements que je te prescris, et afin que tes jours soient prolongés. » Deutéronome 6:2

« Une femme oublie-t-elle l’enfant qu’elle allaite? N’a-t-elle pas pitié du fruit de ses entrailles? Quand elle l’oublierait, Moi je ne t’oublierai point. » Esaïe 49:15

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail