Olivier, Lurie, Tamba… 535 personnes sont mortes dans la rue en 2020

Le collectif Les Morts de la Rue, qui travaille avec de nombreuses associations solidaires, a rendu hommage, ce mardi 30 mars, aux 535 sans-abri décédées en France en 2020.

Mis en ligne le 30 mars 2021 Imprimer Imprimer

Sébastien, Jean-Luc, Christiane, Lurie… Derrière les 536 prénoms des personnes décédées dans la rue en 2020 en France (ils étaient 569 en 2020) se cachent autant d’histoires, de souvenirs et de parcours souvent douloureux. C’est pour ne pas les oublier que le collectif Les Morts de la Rue leur a rendu hommage, comme chaque année, ce mardi 30 mars au parc des Buttes-Chaumont (Paris).

« Nous sommes présents ce 30 mars pour affirmer la dignité de chacune de ces personnes, femmes et hommes qui étaient sans domicile, et le scandale de leur mort prématurée, à 49 ans en moyenne », a indiqué le collectif en préambule de cet hommage. Elles sont mortes sur la voie publique, dans des abris de fortune tels qu’un parking, une cage d’escalier, une cabane de chantier ou dans le métro, mais aussi en lieu de soins ou en structure d’hébergement.

Parmi les 535 personnes décédées, 491 étaient des hommes, 44 des femmes, un enfant avait moins 5 ans.

Source : Aleteia

_________________________________________

Sur le même thème :

.


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail