Mondial 2018 : « Nous sommes enthousiastes de partager l’Évangile dans les rues de Moscou »

Des fan zones dans les églises… Il fallait y penser ! Et pour ces jeunes chrétiens russes, le Mondial se transforme en une magnifique opportunité de partager sa foi en Jésus.

Mis en ligne le 20 juin 2018 Imprimer Imprimer

Nous évoquions il y a quelques jours, le travail de Mission Eurasia, qui envisage de partager le message de l’Évangile à 3 millions de personnes en Russie, à l’occasion de la Coupe du Monde. D’autres chrétiens se mobilisent dans le pays, comme Angela Tkachenko et les volontaires du ministère Steiger, qui mettent en place des « fan zones » à l’intérieur même des églises, afin de contourner la loi Yarovaya, qui interdit de partager sa foi en dehors des murs d’une églises.

Interrogée par Evangelical Focus, la jeune femme raconte que les jeunes se rendent également dans les rues avec différentes idées créatives qui ont germé autour de l’initiative.

« Nous sommes ravis d’utiliser cette chance et de partager l’Evangile dans les rues de Moscou avec des gens de différentes églises et d’autres pays »

C’est ainsi que les volontaires organisent des flash mobs, des processions mais aussi des « Fortune Jar », bocaux remplis de papiers sur lesquels sont inscrits des versets bibliques, des « chaises de guérison » pour ceux qui souhaiteraient demander la prière, ou encore des « Leave and Take », lieu où les volontaires proposent aux passants de « laisser leurs regrets, leurs offenses et leurs mauvaises pensées sur des feuilles de papiers ». Ils les échangent contre un verset de la Bible.

« Ces gens ont besoin de communion et beaucoup sont très ouverts pour parler de Jésus et recevoir la prière dans les rues. Beaucoup de gens, même au milieu de la foule, souffrent de la solitude, alors nous avons vu beaucoup de vies changées par Dieu au milieu de grands festivals et événements. »

Les volontaires coopèrent avec les églises locales, et orientent les personnes intéressées jusqu’à elles.

Et quand, le journaliste questionne Angela sur les risques liés à cette évangélisation dans les rues dans un pays où cela est interdit, sa réponse est pleine de foi.

« Honnêtement, nous avons peur mais nous prions et faisons confiance à Dieu pour sa protection. Nos missionnaires Steiger d’Ukraine avaient prêché ouvertement Jésus dans les rues de Moscou la veille de l’élection et le Seigneur les protégeait. Nous lui faisons donc confiance cette fois aussi. Mais notre premier désir est d’accomplir la Bible et de prêcher l’Évangile là où c’est nécessaire ! »

Prions pour les volontaires de Steiger et Mission Eurasia.

Source : Info Chrétienne

___________________________________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail