Partager :

">

Partager :

" />

Mahmoud Abbas décoré par la Ville de Paris

Le président palestinien a été décoré lundi 21 septembre à l’Hôtel de Ville de la médaille Grand Vermeil par la maire de Paris Anne Hidalgo (PS), en hommage à son action « pour la paix ».

Mis en ligne le 24 septembre 2015 Imprimer Imprimer

« Parce que vous êtes un homme de paix, je suis heureuse de vous remettre cette médaille de la Ville de Paris » a déclaré Anne Hidalgo, lors de la cérémonie à l’Hôtel de Ville. La maire socialiste de la capitale a salué « un homme d’État exceptionnel ». « Vous n’avez jamais eu d’autre fin que le paix, et vous n’avez jamais employé d’autre moyen que la légalité internationale », a-t-elle dit. « Paris est votre alliée », a déclaré Anne Hidalgo, « Paris soutient la création d’un État palestinien vivant en paix et en sérénité auprès d’Israël ».

Mahmoud Abbas a pour sa part salué « les relations d’amitiés très fortes qui lient (les Palestiniens) à la France ». « Nous en sommes fiers et nous souhaitons qu’elles progressent afin de servir l’intérêt des deux États », a-t-il ajouté.

Le président palestinien s’était entretenu plus tôt dans la journée avec le président de l’Institut du monde arabe, Jack Lang, qui lui a fait part « de son plein soutien à la création d’un État palestinien souverain. » Mahmoud Abbas sera reçu mardi par François Hollande à l’Élysée, avant de se rendre à Moscou mercredi pour rencontrer Vladimir Poutine.

Source : BFMTV.com

Un discours jihadiste

Avant son départ pour la France, le président palestinien s’est laissé aller ouvertement à un tout autre discours (vidéo ci-dessous) :
 « Nous vous bénissons, nous bénissons les Mourabitoun (hommes) et les Mourabitat (femmes). Nous saluons toutes gouttes de sang versées à Jérusalem. C’est du sang pur, du sang propre, du sang qui mène à Dieu. Avec l’aide de Dieu, chaque djihadiste (shaheed) sera au paradis, et chaque blessé sera récompensé.
Nous ne leur permettrons aucune avancée. Dans toutes ses divisions, Al-Aqsa est à nous et l’église du Saint Sépulcre est notre, tout est à nous. Ils n’ont pas le droit de les profaner avec leurs pieds sales, et on ne leur permettra pas non plus. »
Source : Europe Israël News


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail