Lire la Bible sur application numérique ou imprimée a un impact

42,7% des personnes interrogées utilisent leur smartphone au travail ou à l’école. Les hommes travaillant davantage à l’extérieur que les femmes, y recourent plus souvent. Cependant les lecteurs sur application expriment un sentiment de confusion presque deux fois plus élevé que les lecteurs sur papier.

Mis en ligne le 27 septembre 2019 Imprimer Imprimer

Les hommes sont plus enclins à lire la Bible sur des applications numériques, mais ils retiennent moins bien le contenu que lorsqu’ils lisent une Bible traditionnelle. Les femmes retiennent la même quantité d’informations sur l’un ou l’autre support, mais elles achèvent moins souvent leur plan de lecture. Ce sont les résultats d’une étude récente publiée début septembre dans Journal of religion, media and digital culture et rapportée le 23 septembre par Christianity Today.

L’auteur de l’enquête, John Dyer, ne s’attendait pas à trouver des différences significatives entre les hommes et les femmes lorsqu’il a lancé cette recherche dans le but de comparer les pratiques de lecture de la Bible sur applications numériques ou en version imprimée.

Cette étude montre que l’application numérique est surtout utile lors de déplacements. 42,7% des personnes interrogées utilisent leur smartphone au travail ou à l’école. Les hommes travaillant davantage à l’extérieur que les femmes, y recourent plus souvent. L’application envoie une notification de rappel qui fidélise le lecteur dans sa lecture quotidienne.

Cependant les lecteurs sur application expriment un sentiment de confusion presque deux fois plus élevé que les lecteurs sur papier et préfèrent leur bonne vieille Bible pour une lecture approfondie. Reste à savoir si le support est l’unique responsable de cette différence ou si l’environnement et le moment choisi pour méditer font aussi la différence.

_______________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail