Partager :

">

Partager :

" />

L’habit ne fait pas le moine. Les paroles non plus…

Surenchère de versets bibliques cités par les candidats à l’élection présidentielle américaine. On n’attrape pas les mouches avec du vinaigre… Mais, qu’est-ce qui se cache derrière les mots ? Ce sera certainement le grand défi des chrétiens américains, avant qu’il le soit aussi pour nous.

Mis en ligne le 22 septembre 2016 Imprimer Imprimer

Aux Etats-Unis, les candidats à la présidentielle citent des versets bibliques pour convaincre les chrétiens. Le 8 septembre, Hillary Clinton a mentionné les sources bibliques de son engagement politique. Elle s’adressait à la Convention nationale baptiste, qui est la plus grande union d’Eglises afro-américaine. De son côté, Donald Trump a pris la parole devant des représentants de la droite évangélique, le 9 septembre. Le Républicain, lui, a fait référence à la première lettre de Jean pour illustrer ses objectifs pour l’Amérique.

Comme inspiration pour son engagement politique et son christianisme social, Hillary Clinton a cité Michée 6, 8, « On t’a fait connaître, homme, ce qui est bien et ce que l’Eternel demande de toi : c’est que tu mettes en pratique le droit, que tu aimes la bonté et que tu marches humblement avec ton Dieu.»

Hillary Clinton a évoqué son parcours spirituel devant les délégués baptistes, racontant son éducation chrétienne dans l’Eglise méthodiste. La candidate démocrate a également fait référence à ses expériences comme monitrice d’Ecole du dimanche et s’est présentée comme une personne de prière.

Dans un discours au Sommet des électeurs « sensibles aux valeurs » du Family Research Council, Donald Trump a remercié les électeurs évangéliques pour leur soutien lors de la primaire républicaine. L’homme d’affaires a promis qu’une fois au pouvoir, il leur renverrait l’ascenseur. Il s’est notamment engagé à abroger les lois interdisant aux pasteurs de faire des déclarations politiques si leurs Eglises veulent conserver leurs avantages fiscaux.

Faisant référence à 1 Jean 4 v 12, « Personne n’a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et son amour est parfait en nous.», le Républicain s’est enthousiasmé : « Imaginez ce que notre pays pourrait réaliser si nous nous mettions à œuvrer comme un peuple sous l’autorité d’un seul Dieu, saluant un drapeau.»

Source : evangéliques.info
.
___________________________________________
.
Ndlr. S’il y a peu de chances que les candidats français se réfèrent à des versets bibliques (quoiqu’il y ait des précédents célèbres), le choix qui nous incombera s’avérera tout aussi difficile. Les promesses électorales sont rarement suivies d’effet, sauf dans les mauvaises choses comme nous avons pu (encore) le voir. D’où plus que jamais, la nécessité de la prière pour discerner la pensée de Dieu.

« L’homme regarde ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur. » 1 Samuel 16:7

Sur des thèmes similaires :


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail