Les protestants désormais minoritaires dans le pays de Luther

En 1950, les protestants représentaient 59% de la population allemande contre 37% de catholiques. Selon une étude récente du Pew Research Center, les protestants ne représentaient plus que 29 % des Allemands en 2010, contre 30 % pour les catholiques.

Mis en ligne le 19 février 2019 Imprimer Imprimer

Les protestants seraient même dépassé par les “sans appartenance religieuse” passés de 4% à 30% de 1950 à 2010. Comment expliquer ce rapide déclin du protestantisme traditionnel dans le pays de Luther ?

Le Pew Research Center apporte plusieurs hypothèses. Tout d’abord, le protestantisme a décliné en Allemagne de l’Est (qui était principalement protestante lors de la formation du pays en 1949) ce qui est considéré comme le résultat de la persécution et la marginalisation du régime communiste. En Allemagne de l’Ouest, le déclin a été plus marqué chez les protestants que chez les catholiques en raison d’une “forte identité catholique forgée depuis des années en tant que religion minoritaire”.
Enfin, d’autres explications seraient théologiques : des différences de doctrine au niveau du salut rendraient l’implication officielle dans l’Eglise plus nécessaire pour les catholiques que pour les protestants.

Dans les croyances et la pratique religieuse, les protestants seraient nettement plus nombreux que les catholiques à donner de l’argent pour leur Eglise : 37% contre 25 %. Ils sont à peine plus nombreux à déclarer prier tous les jours : 9 % chez les protestants contre 7 % chez les catholiques. Les deux groupes disent croire en Dieu “avec une certitude absolue”, dans des proportions similaires : 11% pour les protestants contre 12% pour les catholiques.

L’étude du Pew Research Center démontre par ailleurs que les protestants allemands sont plus susceptibles que leurs homologues catholiques de suivre les pratiques et les croyances spirituelles orientales ou du Nouvel ge : yoga, astrologie, méditation, mauvais oeil, etc.

____________________________________________
.
Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail