Les problèmes éthiques du Téléthon continuent

La 31ème édition du Téléthon aura lieu les 8 et 9 décembre prochains. L’objectif est toujours de « collecter des dons en faveur de la recherche sur les maladies rares ou moins rares ». Mais depuis sa création, le Téléthon continue de susciter des réserves, voir même des oppositions.

Mis en ligne le 1 décembre 2017 Imprimer Imprimer

Les chefs d’établissements de l’enseignement catholique de Lozère ont reçu de la direction de l’enseignement diocésain un courrier rappelant « la réflexion menée en novembre dernier, mettant en lumière les graves problèmes éthiques qui empêchent l’Enseignement catholique de s’engager dans cette action ». De fait, « l’aventure du Téléthon est liée aux cellules souches qui sont un grand espoir pour la médecine régénérative », mais parmi ces cellules, les cellules souches embryonnaires et fœtales humaines « supposent des embryons ou des fœtus provenant des techniques de procréation médicalement assistée ou d’avortements ».

La direction diocésaine « exhorte les directeurs à être particulièrement attentifs à engager leurs établissements dans des actions solidaires cohérentes avec la conception chrétienne de l’homme et respectueuse de celle-ci »

Un livret pour mieux comprendre les enjeux

De son côté, la Fondation Jérôme Lejeune publie régulièrement des éléments de décryptage, à destination du grand public.
Dans un livret de 10 pages intitulé « Eléments d’informations sur le Téléthon » (1), sont « exposés les enjeux éthiques et scientifiques soulevés par des recherches soutenues par l’AFM-Téléthon« . À ce titre, deux mises en garde sont présentées : d’une part, le fait que « parmi les travaux de recherche financés par l’AFM-Téléthon, figurent des recherches utilisant des embryons humains« . Une pratique contestable d’un point de vue éthique puisqu’elle « implique la destruction d’embryons humains ». Mais contestable également parce qu’elle « n’est pas indispensable sur le plan scientifique », des alternatives existants. D’autre part, « l’AFM-Téléthon soutient le diagnostic pré-implantatoire et le diagnostic prénatal« . Or, ces pratiques peuvent « conduire à la destruction d’embryons ou de foetus« . Elles sont, de plus, à l’origine de dérives eugénistes, signalées par de nombreux observateurs depuis plusieurs années.

  1. Ce livret est téléchargeable en ligne et est disponible gratuitement en version papier (écrire ici sur le site de la Fondation Jérôme Lejeune pour le commander).

Source : Évangéliques du Bas-Rhin et Généthique

_________________________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail