Les francs-maçons préparent déjà le droit d’euthanasier les enfants

Un colloque était organisé à Paris il y a quelques jours pour aborder la question de la fin de vie des enfants. Pour les intervenants, l’étape suivante est déjà d’introduire l’euthanasie des mineurs, sur le modèle de la loi belge.

Mis en ligne le 14 octobre 2015 Imprimer Imprimer

L’euthanasie pour les adultes n’est pas encore adoptée en France que la principale loge maçonnique du pays, le Grand Orient de France, envisage déjà de convaincre le législateur de s’emparer de l’euthanasie des mineurs. Un journaliste de Famille Chrétienne a pu assister en toute discrétion à un colloque intitulé « La fin de vie des enfants » organisé le 3 octobre au Temple de la loge par la Commission nationale de santé publique et de bioéthique du Grand Orient de France.

« Un geste ultime d’humanité, qui est un geste de vie. » Le sénateur belge Philippe Mahoux, promoteur de la loi dépénalisant l’euthanasie en 2002 et celle de 2014 qui l’a étendue aux enfants outre-Quiévrain, a ainsi pu exposer sa vision de l’euthanasie « au grand jour, mais devant un public restreint », selon le journaliste.

Puis la réflexion a pris des allures de campagne promotionnelle : « Le scandale ce n’est pas la mort mais la souffrance et la maladie. Encore plus lorsqu’il s’agit d’un enfant ». Le sénateur wallon a ainsi appelé les hommes politiques français à s’impliquer pour offrir « un espace de liberté », et imposer une euthanasie « sans limite d’âge ».

Prêcher des convaincus

À l’évidence, le sénateur prêche des convaincus. Il balaie les critiques d’un revers de la main, qualifiant ses opposants de « tenants d’une vision mandarinale de la pratique médicale, d’individus animés de convictions religieuse ».

Sans surprise, les intervenants suivants rivaliseront dans le « discours glorifiant l’individualisme », souligne le journaliste. Mais il y a un hic, pointé par  l’ »habitué des lieux » Jean-Louis Touraine, député PS du Rhône : le blocage à l’Assemblée nationale des mesures en faveur de l’euthanasie des adultes. Ce préalable indispensable est le dernier verrou qui retient les participants à ce colloque d’entreprendre plus avant leur lobbying en faveur de la fin de vie des enfants.

Source : Aletia

Lire l’article complet sur Famille chrétienne
_______________________________________________
Ndlr. Le propos peut peut-être paraître excessif pour certains. Pourtant, il est bien connu que les loges sont les laboratoires d’idées pour la société de demain. Ainsi, en 1982, le Dr Pierre SIMON, de la Grande Loge de France, à l’époque président du Collège médical et vice-président du MFPF, écrivait-il : « La promotion du contrôle des naissances a été, dès l’origine, une des préoccupations de la Maçonnerie. C’est essentiellement par le réseau de nos Loges que s’est développé le Mouvement Français pour le Planning Familial. » De même pour la loi sur l’avortement.
.
______________________________________

Sur le même thème


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail