Les colonies israéliennes font-elle partie du territoire israélien en droit International ?

Dans une session du Parlement européen le 28 novembre dernier, Lance Forman, membre anglais du parti du Brexit, explique pourquoi la Judée Samarie fait partie du territoire israélien selon le droit International contrairement aux affirmations des organisations palestiniennes et des médias notamment français.

Mis en ligne le 3 décembre 2019 Imprimer Imprimer

« C’est un mensonge de dire que les colonies israéliennes sont illégales. Disputées oui, illégales non.

Les frontières futures d’Israël ont été tracées en 1920 dans les Accords de San Remo et confirmés par la Ligue des Nations en 1922. Aucun autre accord international n’a jamais invalidé cela

La rive occidentale (du Jourdain, appelée par la France « Cisjordanie » mais de son vrai nom Judée Samarie) fait partie d’Israël comme stipulé dans cet accord. Cela n’a jamais été un Etat séparé et souverain. Quand les Britanniques ont quitté (la Palestine) en 1948, la guerre a éclaté entre les Arabes et les Juifs. La rive occidentale a été conquise par la Jordanie mais leur annexion n’a jamais été reconnue.

Alors, quand Israël a repris le contrôle de son territoire (conformément aux accords de San Remo) 19 ans plus tard lors de la guerre des Six Jours en 1967, elle n’a pas franchi de frontières internationales.

Alors, ceux qui disent que les colonies israéliennes sont illégales, interprètent faussement l’article 49 de la 4ème Convention de Genève. 

Il y a deux semaines l’Union Européenne a voté une loi forçant les entreprises juives de la rive occidentale (Judée Samarie) à étiqueter leurs produits différemment des non-Juifs. Cette loi raciste nous rappelle une page sombre de l’histoire européenne. Elle ne conduira pas à la paix dans la région. L’Union Européenne devrait avoir honte de perpétuer le mythe disant que les colonies sont illégales selon le droit international quand cette décision manque de preuves juridiques.

Quelqu’un a dit « plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent il est répété plus le peuple le croit »… vous savez qui était cette personne (Ndlr. Joseph Goebbels).

Il est temps pour l’Europe d’avancer. La paix ne peut venir que si elle est basée sur la vérité. »

Source : Europe-Israël
.
Ndlr. Les liens dans le texte sont de la rédaction de EB-R.

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail