Partager :

">

Partager :

" />

Légion d’honneur pour Jean Vanier, fondateur de la Communauté de l’Arche

Chrétien engagé, humaniste, philosophe, théologien et homme de lettres, il a publié plus d’une trentaine d’ouvrages traduits en 29 langues, a offert des milliers de conférences autour de monde et a déjà reçu de nombreuses distinctions honorifiques pour l’ensemble de son oeuvre au service des plus petits de ce monde.

Mis en ligne le 19 janvier 2016 Imprimer Imprimer

Le 1er janvier 2016, Jean Vanier, fondateur de l’Arche, a été promu au grade de Commandeur de la Légion d’honneur. Ce grand ami de Mère Teresa le mérite amplement pour sa vie consacrée aux pauvres et aux petits.

C’est dans les années 75 que j’ai vu et entendu Jean Vanier pour la première fois. Ce grand homme avec un accent québécois très marqué, animait une session assis par terre, sans micro. Son pull débordait largement de sa veste dont les manches étaient trop courtes. Il n’avait vraiment pas le physique d’un grand leader. A un moment donné, un jeune trisomique est entré dans la salle et l’a interpellé : « Hey Jean tu m’as pas dit bonjour aujourd’hui ». Jean s’est interrompu, relevé et il s’est excusé auprès du jeune en lui faisant deux grosses bises, et en le serrant chaleureusement dans ses bras. Ce dernier s’est assis avec un grand sourire, et Jean a repris son enseignement.

Je ne me rappelle plus le thème de cette session, mais cette scène pleine d’amour, qui n’a pas été filmée, est restée gravée dans mon cœur.

L’amour, ce n’est pas faire des choses extraordinaires, héroïques, mais de faire des choses ordinaires avec tendresse.

Jean Vanier, cet homme connu dans le monde entier, a un parcours impressionnant que vous pouvez découvrir ici. Il a créé l’Arche une communauté de vie avec des personnes handicapées mentales, présente sur tous les continents, écrit de nombreux livres et animé de multiples conférences et sessions. Mais pour moi, le sceau de Dieu sur sa vie n’est pas dans les distinctions reçues ni la reconnaissance publique, mais dans les visages qui s’illuminent quand il les regarde. Visages de pauvres parmi les pauvres, puisque la plupart des personnes handicapées de l’Arche ne savent pas lire et à peine écrire leur prénom, et pour certains ils n’ont même pas acquis le langage parlé, mais ils connaissent mieux que tous les bien portant, le langage de l’amour Agape, langage du cœur, langage de Jésus.

Je ne résiste pas à vous partager la vidéo ci-dessous, car elle est vraiment représentative de la vie à l’Arche. Elle me réjouit à chaque fois que je la visionne. Jean-Jacques Goldman est un ami de l’Arche, d’où cette dédicace de son chant si connu « Je te donne toutes mes différences ».

J’ai vécu en famille pendant trois ans et demi dans une des communautés de l’Arche. Ce n’est pas toujours facile quand nous vivons et travaillons au quotidien avec des personnes handicapées, quand nos propres souffrances et frustrations se heurtent à celles de personnes autant en marge de la société, incomprises, rejetées, mal aimées voire pas aimées du tout, mais tout est possible grâce à la vie centrée sur Jésus, grâce au pardon et grâce à la fête, dimension omniprésente à l’Arche.

Le plus pauvre a un pouvoir extraordinaire de guérir certaines blessures de nos propres cœurs.

« La communauté : lieu du pardon et de la fête ». Ce livre référence de Jean Vanier est une réalité quotidienne à l’Arche.

Merci Jean pour qui tu es !

– Elisabeth Dugas –

Légion d’honneur, le choix de La Croix
L’Arche en France

Source : InfoChrétienne

Sur le même thème : Jean Vanier reçoit le Prix Templeton 2015

.

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail