Partager :

">

Partager :

" />

Le Top 20 des pays où le christianisme progresse le plus

Un classement qui réserve quelques surprises : parmi les États où la progression du christianisme est la plus forte, figurent l’Arabie saoudite et la Chine !

Mis en ligne le 23 juin 2015 Imprimer Imprimer
Une étude, réalisée par le séminaire de théologie de Gordon-Conwell, dresse la liste des plus grandes progressions des conversions au christianisme dans le monde. Une liste aux enseignements étonnants, qui met en lumière les progrès fulgurants des chrétiens – et en particulier celle de l’Église protestante évangélique – dans des pays où le pouvoir en place est pourtant hostile au christianisme.

En tête : le Népal, le Qatar et l’Arabie saoudite

Étonnante progression au Népal, dont à peine 0,1% des habitants étaient chrétiens en 1970 ; cette proportion devrait passer à 3,8% en 2020. Plus surprenant, parmi ces 20 pays, 11 sont à majorité musulmane. Une statistique à nuancer : l’étonnante progression du christianisme au Qatar et en Arabie saoudite s’explique par l’arrivée de travailleurs étrangers, souvent philippins, indiens ou népalais, en grande partie des chrétiens. Malgré tout, cette progression manifeste en Arabie saoudite la résistance de ces travailleurs étrangers, dans un pays où ils n’ont officiellement pas le droit de pratiquer leur religion. Cette étude s’accorde avec celles de l’Aide à l’Église en détresse et de Portes ouvertes, pour en faire le pire pays en matière de liberté religieuse… avec la Corée du Nord (qui n’est pas citée dans ce top 20, mais pour lequel les données sont pratiquement impossibles à récolter). En revanche, les taux de conversions dans les pays asiatiques en général, et en Chine en particulier, sont étonnants.

L’Église évangélique sur tous les fronts

Ce n’est pas un hasard si cette étude est publiée par l’Église évangélique : celle-ci connaît une progression exponentielle à travers le monde, et en particulier dans les pays où les chrétiens sont persécutés. La conversion fait partie de son identité, et une grande partie de ses fidèles sont eux-mêmes des convertis, ce qui explique en partie son dynamisme hors du commun. Plusieurs autres pays hostiles aux conversions, et qui ne sont pas cités, connaîtraient d’ailleurs une croissance fulgurante des chrétiens évangéliques : Algérie, Maroc, Iran…

Voir le tableau détaillé sur Aletia

Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail