Le management par la peur

Durant tout le mois de juillet 2020 il y a eu moins de décès qu’en 2018 et 2019 mais l’alarmisme médiatique et le contrôle sanitaire se renforcent. Jusqu’à quand ? Jusqu’où ? Uniquement pour nous protéger ?

Mis en ligne le 6 août 2020 Imprimer Imprimer

Durant tout le mois de juillet 2020 il y a eu moins de décès qu’en 2018 et 2019 mais l’alarmisme médiatique et le contrôle sanitaire se renforcent. Jusqu’à quand ? Jusqu’où ? Uniquement pour nous protéger ?

Les instances officielles veulent nous faire croire que la situation est catastrophique concernant le Covid. Or, d’après Santé publique France, ce n’est pas le cas. Le 3 août, il n’y avait que 9 personnes hospitalisées dans la Sarthe, département le plus touché.

Le président du conseil départemental de Mayenne Olivier Richefou (UDI) a accusé l’Agence régionale de santé (ARS) des Pays de la Loire :

“En continuant à publier des chiffres alarmistes, sans mise en perspective et décorrélés des résultats des autres départements, l’ARS continue à stigmatiser encore plus la Mayenne aux yeux des Français et de nos voisins européens”. “En témoigne la décision récente de la Belgique qui place notre département en liste rouge”.
“L’ARS laisse entendre que la situation de la Mayenne serait incontrôlée, alors qu’au contraire toutes les mesures sanitaires, notamment celles concernant le port du masque, sont prises, respectées et appliquées scrupuleusement par la population.”
“La Mayenne ne compte aucune personne en réanimation et le nombre de décès est resté stable depuis le début de la crise et bien en deçà de la moyenne nationale”.

Source : Le Salon Beige

_____________________________________

Bulletins d’information scientifique de l’IHU – Nous avons le droit d’être intelligents ! Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection

Sur le même thème :


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail