Partager :

">

Partager :

" />

Le fantasme post-humain du bébé OGM zéro défaut

La modification du génome humain est aujourd’hui devenue simple, accessible, rapide et peu coûteuse grâce à la technique du CRISPR-Cas9, ce qui laisse entrevoir de prodigieuses perspectives en matière de recherche et de thérapie génique. Mais les enjeux éthiques soulevés sont majeurs.

Mis en ligne le 27 mai 2016 Imprimer Imprimer

L’association Alliance Vita a lancé une campagne « pour alerter sur les dangers de la technique de génie génétique dite d’édition du génome, le CRISPR Cas9, peu connue du grand public ». Cette campagne est « animée par plus d’un millier de membres dans 75 villes françaises ».

Qu’est-ce que le CRISPR-Cas9 ?

Le slogan « oui au progrès thérapeutique. Non à l’embryon transgénique » illustre le fait que le CRISPR Cas9 est une technique « novatrice, prometteuse et risquée » car elle « laisse entrevoir des traitements, notamment pour des maladies génétiques », mais « certaines de ses applications sur l’humain (embryon humain, cellules germinales) posent de ‘sérieuses questions éthiques’ ». Le risque majeur « serait que l’embryon humain soit traité comme le ‘cobaye à vie’ d’une expérimentation qui pourrait faire glisser l’humanité vers une manipulation génétique à hauts-risques sanitaires et éthiques. On cautionnerait le fantasme post-humain du bébé OGM zéro défaut, alors que les conséquences des modifications génétiques sur l’embryon sont à la fois méconnues et immaîtrisables, avec la perspective de conséquences en cascade transmissibles aux générations futures », explique l’association.

Dans le cadre de cette campagne, l’association a lancé une « pétition pour un moratoire international  » ainsi qu’un site internet dédié. Elle veut ainsi « mobiliser la France, pour alerter au niveau international ».

Source : Généthique
__________________________________________

> Pour signer la pétition : www.change.org/stopbebeogm
>> Pour mieux comprendre les enjeux et participer au débat : www.stopbebeogm.fr
>>> Pour prendre connaissance du sondage IFOP : « Les Français et la technique du CRISPR-Cas9 »
>
>>> Analyse du sondage de l’IFOP

Sur le même thèmeVers la naissance d’embryons génétiquement modifiés

.


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail