Partager :

">

Partager :

" />

Le CNEF, en réseau avec l’Etat et le christianisme

Directeur du CNEF, Clément Diedrichs est satisfait des liens que l’organisation faîtière des évangéliques de France a pu tisser.

Mis en ligne le 20 janvier 2015 Imprimer Imprimer

« Le CNEF entretient de bonnes relations avec le bureau central des cultes du ministère de l’Intérieur, la Fédération Protestante de France ou la Conférence des Évêques » : Clément Diedrichs, directeur de l’organisation faîtière des évangéliques, affiche un sourire de satisfaction, au moment d’évoquer l’inscription du CNEF dans le tissu institutionnel.

L’interlocuteur évangélique pour l’Etat
Avec l’Etat, les relations de travail se sont développées dès la création du CNEF, en 2010. « Pour le bureau central des cultes, nous sommes devenus l’interlocuteur des évangéliques. Pour l’Etat, il est plus commode d’avoir affaire à un interlocuteur identifié et fiable que d’avoir en face de soi de nombreuses personnes qu’on ne connaît pas »,  analyse Clément Diedrichs.
Conscient que le CNEF est consulté pour des dossiers concernant les évangéliques même non-membres du CNEF, il ne s’en offusque guère.

Concrètement, après la présentation du rapport Machelon sur l’évolution de la laïcité, Clément Diedrichs a participé à plusieurs rencontres de travail, tout comme les représentants d’autres religions ou confessions. Sinon, les questions ou problèmes rencontrés sur le terrain nécessitent parfois une intervention du service ministériel. « Ce fut le cas d’une localité de Seine-et-Marne, où une Eglise s’était vu refuser l’installation d’un lieu de culte par un Conseil municipal. Après une intervention du CNEF, le bureau central des cultes du ministère de l’Intérieur a rappelé le cadre légal de la laïcité à la Commune en question. Qui est revenue sur sa décision », témoigne Clément Diedrichs.
Le directeur du CNEF se réjouit d’ailleurs que la laïcité soit bien comprise et appliquée par l’Etat. (…)
Source : Le Christianisme aujourd’hui
Sur le même thème :

«Le CNEF mise sur le long terme »


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail