Partager :

">

Partager :

" />

L’annonce de l’Evangile à Mayotte, département français à majorité musulmane

Professeur des écoles, il est également impliqué pour la défense de la famille, dans un contexte difficile. Sa passion : témoigner.

Mis en ligne le 24 février 2015 Imprimer Imprimer

Parler de Dieu aux habitants d’un département (1) à 90% musulman, pourquoi pas ? Josian, professeur des écoles, peut témoigner ouvertement et facilement auprès de ses collègues à Mayotte, département français (DROM) situé dans l’Océan Indien, non loin de Madagascar et des Comores. Il n’y a pas d’antagonisme avec l’Eglise évangélique, alors même que la population, majoritairement sunnite, est aussi souvent teintée d’animisme et d’antiques croyances.

Josian a un cœur grand comme ça. Arrivé à Mayotte mal en point, il s’est senti adopté et a pu se reconstruire. En effet,«Mayotte est comme un désert, un lieu où tu te retrouves face à toi-même, car tu es seul. Dieu m’a retrouvé et reconstruit. Je voudrais qu’il fasse de même pour mes frères et sœurs musulmans». 

Une autre conception de la famille
Comment s’y prend-il ? En s’investissant beaucoup pour la propagation de la Parole, notamment dans le cadre des Associations familiales protestantes (AFP). Le 8 novembre dernier, en effet, une Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) a été créée à Mayotte, et Josian en est le secrétaire général.
Cette initiative a même été saluée par l’administration, tant les besoins et les défis sont grands. Car bien que l’administration soit française, les moyens mis à disposition de la population sont pratiquement inexistants. Les Mahorais sont pauvres et analphabètes (73% des enfants sont illettrés). Si auparavant la crainte de Dieu leur donnait une morale, les jeunes s’éloignent maintenant des traditions, et la délinquance est en augmentation : prostitution de survie, errance, oisiveté et drogue.
MayotteIl est désormais possible de véhiculer officiellement les valeurs familiales découlant de l’Evangile. Les habitants sont accueillants et acceptent facilement de venir aux réunions… mais ne se déplacent pas.«Mon rôle est de conduire quelques chants. J’aime aussi raconter mon témoignage et ce que Jésus a fait au sein de notre famille très tourmentée par l’alcoolisme et les puissances mauvaises. Et puis je traduis en langue locale, le shimaore». Rappeler de telles valeurs n’est pas anodin, alors que le machisme des Mahorais valorise la polygamie, ainsi qu’un certain servage de la femme. Josian se fait chambrer lorsqu’il aide son épouse, mais c’est aussi un moment de témoignage.

L’optimisme est de mise
«J’ai envie de partager ma foi tout le temps. Je suis un bon communicant, plutôt bavard, mais je prie Dieu qu’il nous aide, pour que le témoignage soit percutant et qu’ils “essaient” Jésus à leur tour.»
Quand on lui demande sa vision pour l’île, il confie : «Quelques mois après mon arrivée, j’ai rêvé qu’en remontant l’artère principale du chef-lieu, Mamoudzou, je saluais tous les gens que je croisais par un “Que le Seigneur te bénisse !”». Il conclut : «Mayotte espère en Jésus. Les jeunes espèrent aussi. Je crois que les politiciens en viennent à une prise de conscience. Nous en sommes arrivés à un point où toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.»
Valérie Revelut

Source : Le Christianisme Ajourd’hui

NB La présidente nationale des Associations familiales protestantes, Françoise Caron, donnera le 13 mars prochain une conférence exceptionnelle à Strasbourg. Voir toutes les infos.

(1) Un peu d’histoire

Le 29 mars 2009, par référendum, 95,2 % des Mahorais se sont exprimés en faveur de la création d’une collectivité unique relevant de l’article 73 de la Constitution exerçant les compétences d’un département et d’une région. Aussi, le 31 mars 2011, Mayotte devient le 101e département français et le 5e département d’outre-mer et région d’outre-mer.

Mayotte (appelée aussi Maore en shimaoré1), officiellement Département de Mayotte, est un département et une région d’outre-mer (DROM)2 français de l’océan Indien situé dans l’archipel des Comores, lui-même situé dans le canal du Mozambique, et dont le chef-lieu est Mamoudzou, la plus grande ville du territoire. Mayotte est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles, dontMtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. Son code départemental officiel est le « 976 ». Ses habitants sont appelés les Mahorais.

Lire la suite


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail