Laïcité : une école annule les animations autour de Noël, l’Éducation nationale intervient

Par peur d’enfreindre le principe de laïcité, la directrice d’une école primaire de Peypin (Bouches-du-Rhône) avait annulé toutes les festivités de Noël organisées dans l’établissement.

Mis en ligne le 2 octobre 2018 Imprimer Imprimer

Bien que Noël ne soit que dans trois mois, une polémique autour de ses célébrations a secoué la ville de Peypin (Bouches-du-Rhône), près de Marseille.

Le 21 septembre, des parents d’élèves ont publié sur Facebook la note d’une école primaire de la commune les informant de l’annulation des activités organisées traditionnellement pour cette fête.

« Certains parents ayant montré leur désaccord face à la célébration de Noël dans l’école (fête religieuse), nous vous informons que toutes les activités autour de cette fête sont annulées (concert de Noël, travaux manuels, etc…) pour ne pas déroger aux règles de la laïcité », est-il écrit dans ce mot.

Le post, partagé plus de 37 000 fois sur Facebook, est devenu viral. Noyée sous les récriminations et les réactions indignées, l’Éducation nationale a dû intervenir pour couper court à la polémique.

Une décision « prise sous le coup de l’émotion »

Cette décision avait été en fait prise « sous le coup de l’émotion »explique l’Éducation nationale à 20 Minutes. « Lors d’une réunion de parents d’élèves, une mère s’est opposée très fermement aux traditions instaurées dans l’école élémentaire Auberge Neuve autour de la période de Noël », explique l’inspection d’académie.

« La directrice, inquiète de cette vive interpellation et doutant sous la sidération d’être bien en accord avec le principe de laïcité, a pris l’initiative d’annuler toute festivité de ce type », poursuit-elle.

Un correctif a été rédigé avec l’aide de l’inspecteur de circonscription. Les 102 enfants de l’école primaire auront donc bien le droit au traditionnel repas de Noël ainsi qu’à la chorale et ses « chants traditionnels dans l’esprit de la Pastorale de Mistral ».

Source : Sud Ouest

______________________________________________________

Ndlr. Après avoir vidé Noël de son sens et l’avoir remplacé par le Père Noël et le consumérisme, tout est bon pour essayer d’éradiquer complètement toute référence chrétienne.

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail