La naissance d’enfants génétiquement modifiés recommandée par l’Académie des sciences

Une position « explosive car elle met les experts de l’académie en opposition avec la législation existante en Europe et aux États-Unis ».

Mis en ligne le 22 février 2017 Imprimer Imprimer

Au cours d’un colloque qui s’est tenu le 20 février à Paris, un panel de l’Académie nationale des sciences a reconnu que « l’humanité était sur le point de créer des enfants génétiquement modifiés ».

Les intervenants sont allés au-delà d’une simple reconnaissance puisqu’ils recommandent de permettre « la modification de la lignée germinale des êtres humains, sous certaines circonstances très précises pour empêcher la naissance d’enfants atteints de maladies graves ». Une position « explosive car elle met les experts de l’académie en opposition avec la législation existante en Europe et aux États-Unis ».

L’association Sciences Citoyennes, présidée par Jacques Testart, reproche à l’Académie de ne pas mettre les citoyens au centre de la délibération et de « minorer les risques de l’édition du génome ».

Source : Généthique
________________________________
.

Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail