La fabrique de l’islamisme en France

Réalisé par Hakim El Karoui, ancien conseiller de Jean-Pierre Raffarin pour l’institut Montaigne, ce rapport pointe les dangers de l’islamisme, qui imprégnerait la pensée des musulmans européens.

Mis en ligne le 17 septembre 2018 Imprimer Imprimer

Il faut donner les moyens à l’islam de France de se faire entendre face aux discours extrémistes, prône un rapport choc dévoilé par RTL. Réalisé par l’institut Montaigne, il met en lumière la situation actuelle, plutôt inquiétante à lire ses conclusions, car c’est le discours islamiste qui dominerait en France.

Ce rapport présente des conclusions plutôt radicales : selon son auteur, Hakim El Karaoui, l’islamisme est aujourd’hui en situation du monopole intellectuel, aussi bien sur les réseaux sociaux que dans les librairies. Autre affirmation : la quasi-totalité des réponses en ligne aux questions religieuses est fournie par des interlocuteurs proches des salafistes.

Au cœur de la Fabrique de l’islamisme, le titre du rapport, désigne deux pays, la Turquie et l’Arabie Saoudite. Selon l’enquête de l’institut Montaigne, l’argent déboursé par ces deux États afin de former des cadres politico-religieux et diffuser l’islam politique a fini par influencer les musulmans européens et imprégner leur pensée.

Risque de fracturation de la société ?

Conséquence selon Hakim El Karoui, considéré comme un intellectuel libéral proche du centre-droit, ancien conseiller de Jean-Pierre Raffarin, une forte progression chez les musulmans français de comportements communautaires. Notamment le développement du halal bien au-delà des normes alimentaires, avec par exemple l’énorme succès des blogueuses en hidjab ou encore des covoiturages halal, sur le modèle de Blablacar.

Pour éviter une fracturation de la société, conclut le rapport, les musulmans européens doivent d’urgence mettre en place leurs propres structures et établir un contre-discours.

Thomas Prouteau

Source : RTL

Lire ou écouter également :

Lecture conseillée : L’Europe et le spectre du califat


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail