« Je défends », une tribune de soutien à la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse

« Ils sont premièrement des victimes », rappellent les signataires. « Notre premier réflexe devrait être d’éprouver de la compassion pour ces personnes, de les soutenir et de prier pour elles. Et pas seulement pour les chrétiens, mais pour toute personne atteinte par cette maladie. »

Mis en ligne le 16 mars 2020 Imprimer Imprimer

La tribune « Je défends », publiée le 14 mars sur le site Info Chrétienne et signée par une trentaine de pasteurs, blogueurs, entrepreneurs et responsables de missions évangéliques apporte son soutien à l’Eglise de la Porte Ouverte Chrétienne de Mulhouse, durement touchée par le coronavirus. Près de 3000 autres personnes ont également manifesté leur volonté de « soutenir » l’Eglise mulhousienne, par la prière et/ou en envoyant des mots d’encouragement.

Sur le même thème : Et voilà le Coronamalgame !

« Cette terrible épidémie du coronavirus, a fait de l’église de la Porte Ouverte Chrétienne, un des clusters de la contamination et le centre d’attention des journaux, des télévisions, des radios et des réseaux sociaux,… Je pensais à eux, et je me suis imaginé à leur place quelques instants… Ils ont mis une semaine à part, pour jeûner, prier, chercher la face de Dieu, quand ce virus est arrivé en France et les a infectés sans crier gare », indique le texte dans la tribune initiée par Eric Célérier.

« Ils sont premièrement des victimes », rappellent les signataires. « Notre premier réflexe devrait être d’éprouver de la compassion pour ces personnes, de les soutenir et de prier pour elles. Et pas seulement pour les chrétiens, mais pour toute personne atteinte par cette maladie. » Appelant au discernement le texte poursuit : « Le fait qu’une église traverse une telle épreuve, ne signifie pas que Dieu soit contre celle-ci ou les membres qui la composent. Non, il ne s’agit pas d’un jugement de Dieu ! »

Plutôt que se comporter comme les amis de Job dans la Bible, accusateurs, les signataires de la tribune encouragent à se positionner en défenseurs : « Moi je choisis de défendre la Porte Ouverte Chrétienne. Je défends le pasteur Samuel Peterschmitt. Je défends l’équipe qui a été admirable devant ce tsunami médiatique. Je défends chaque chrétien de cette Eglise éprouvée. » Le texte souligne qu’ils ont un rédempteur en Jésus – mot qui «prend tout son sens dans cette situation » : « Le rédempteur c’est celui qui rachète, c’est celui qui change le mal en bien, c’est celui qui prend tout ce que l’ennemi a voulu dévorer et qui le restitue ! »

Lire le texte complet de la tribune

_________________________________________
Mise à jour du 20/03/20 : Message de Samuel Peter​s​chmit​t​ en convalescence après sa sortie d’hôpital​​

Sur le même thème :Et voilà le Coronamalgame !

Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail