Irlande du Nord : l’avortement et le mariage gay légalisés en pleine paralysie de l’exécutif local

Cette nouvelle législation intervient sur décision du Parlement de Westminster à Londres, où sont gérées les affaires courantes de la province britannique dont Parlement local ne siège depuis plus de 1000 jours, faute d’accord de coalition entre les partis de gouvernement.

Mis en ligne le 23 octobre 2019 Imprimer Imprimer

Le mariage homosexuel a été légalisé et l’avortement libéralisé le 22 octobre en Irlande du Nord, rapporte Le Figaro. Cette nouvelle législation intervient sur décision du Parlement de Westminster à Londres, où sont gérées les affaires courantes de la province britannique dont Parlement local ne siège depuis plus de 1000 jours, faute d’accord de coalition entre les partis de gouvernement.

Contrairement au reste du Royaume-Uni, la province interdisait jusqu’alors le mariage entre personnes du même sexe et n’autorisait l’avortement que si la grossesse menaçait la vie de la mère.

La majorité des Irlandais du Nord ne souhaitaient pas que l’avortement soit légalisé, et « ces changements sont une tragédie » a déclaré Peter Lynas, directeur de l’Alliance évangélique pour l’Irlande du Nord au site chrétien d’information Premier.

Pour s’opposer à cette législation, des députés du Parti unioniste démocrate (DUP) et d’autres partis unionistes sont revenus siéger le 21 octobre en début d’après-midi pour débattre de la loi. C’était la première fois que l’Assemblée siégeait en Irlande du Nord depuis plus de deux ans. Une action avant tout symbolique, souligne Le Monde car un premier ministre et un vice-premier ministre ne peuvent pas être élus, sans le soutien de plusieurs partis. La loi adoptée à Londres n’a pas pu être bloquée.

________________________________
.
Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail