Iowa : promulgation de la loi interdisant l’avortement au-delà de six semaines de grossesse

Cette loi interdit tout avortement dès lors que le cœur du fœtus est détectable, soit environ à partir de la sixième semaine. Les seules exceptions concernent les cas de viols et d’incestes.

Mis en ligne le 10 mai 2018 Imprimer Imprimer

Votée début mai par le parlement de l’Iowa[1], la loi vient d’être promulguée par le gouverneur des Etats-Unis, Kim Reynolds, élue républicaine. Cette loi interdit tout avortement dès lors que le cœur du fœtus est détectable, soit environ à partir de la sixième semaine. Les seules exceptions concernent les cas de viols et d’incestes.

Les soutiens de cette loi espèrent qu’en cas de recours aux tribunaux la Cour Suprême se montrera suffisamment conservatrice pour maintenir cette loi, voire pour modifier le jugement de 1973[2]. « Je comprends et je m’attends à ce que cela soit probablement contesté devant un tribunal. (…) Toutefois, cela est plus important qu’une simple loi. Il s’agit de la vie. Je ne vais pas céder sur ce que je suis ou sur ce en quoi je crois » explique Kim Reynolds.

[1] Iowa : pas d’avortement si le cœur bat
[2] Arrêt de la Cour suprême Roe v. Wade du 22 janvier 1973 autorisant l’avortement dans tous les états américains

Source : Généthique
_______________________________________________________
.
Ndlr. Beaucoup de personnes pensent qu’il est impossible de revenir en arrière une fois qu’une loi est votée. Or, les américains qui ont été pourtant pionniers dans la libéralisation de l’avortement, nous montre qu’il est possible de revenir sur une loi lorsque celle-ci est mauvaise. Pas à pas, et avec persévérance.
Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail