Iowa : pas d’avortement si le cœur bat

« Nous effectuons aujourd’hui un pas courageux… pour dire à la nation que l’Iowa défendra ses plus fragiles, ceux qui n’ont pas de voix, nos enfants à naître ».

Mis en ligne le 4 juin 2018 Imprimer Imprimer

Dans l’état de l’Iowa aux Etats-Unis, le Parlement vient d’adopter une loi plus restrictive sur l’avortement, la plus restrictive de tout le pays. Dès que le gouverneur Kim Reynolds aura promulgué la loi, l’avortement y sera interdit dès le « moment où les battements du cœur sont détectés », soit environ à la sixième semaine. Seules exceptions, les victimes de viol ou d’inceste.

Si l’ACLU [1] craint que la loi ne ramène « les femmes de l’Iowa près d’un demi-siècle en arrière », Shannon Lundgren, l’élue républicaine locale se félicite : « Nous effectuons aujourd’hui un pas courageux… pour dire à la nation que l’Iowa défendra ses plus fragiles, ceux qui n’ont pas de voix, nos enfants à naître ».

Voir aussi : Iowa : Des mesures dissuasives vis-à-vis de l’avortement.

[1] (en anglais American Civil Liberties Union, Union américaine pour les libertés civiles).


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail