Index Mondial de la persécution des chrétiens 2018

Le 10 janvier, l’ONG Portes Ouvertes a communiqué les résultats du classement 2018 des pays où les chrétiens sont le plus persécutés dans le monde. Voici quelques-uns des résultats

Mis en ligne le 10 janvier 2018 Imprimer Imprimer

Les chiffres de la persécution

Au moins 3 066 chrétiens ont été tués pour des raisons liées à leur croyance contre 1 207 un an auparavant. Cela représente une hausse annuelle de 154 %. « La relative trêve constatée dans l’index 2017 est due à la baisse des activités de Boko Haram au Nigéria, souligne Portes Ouvertes. Cependant les assassinats ont repris dans ce pays avec les vagues d’attaques menées par les Peuls lourdement armés contre les chrétiens de la Ceinture Centrale du pays. Certains rapports parlent d’ »épuration ethnique » (sur la base de l’appartenance religieuse). » En parallèle, au moins 793 églises ont été ciblées contre 1 329 l’année précédente, soit une baisse de 40 %. À noter que ces chiffres concernent uniquement les faits qui ont pu être vérifiés de manière certaine.

À la 1ère place du classement : la Corée du Nord

Non seulement la Corée du Nord reste en tête du classement depuis 17 ans, mais son total de points de persécution continue d’augmenter. Le tableau ne cesse de se noircir pour les 300 000 chrétiens vivant dans le plus grand secret en Corée du Nord : alors que le régime s’enfonce dans l’isolationnisme, il devient de plus en plus paranoïaque et impitoyable envers tout individu soupçonné de traîtrise envers le leader.

À la 2e place du classement, pour la 1ère fois depuis 2012 : l’Afghanistan

Pour des raisons diamétralement opposées au totalitarisme absolu de la Corée du Nord, l’Afghanistan réserve le même destin aux chrétiens qui, s’ils sont découverts, refusent de renier leur foi : la mort. Dans une société où la vie est régie par la relation à la famille et à la tribu, lesquelles sont ancrées dans les traditions de l’islam, les convertis d’arrière-plan musulman vivent leur nouvelle foi avec une extrême prudence.

À la 3e place du classement : la Somalie

Dans ce pays, les leaders religieux déclarent publiquement que le christianisme n’a pas sa place en Somalie. Les partis politiques soutiennent et diffusent l’idée que la Somalie n’est que pour les Somaliens et que ceux-ci sont censés être musulmans.

Les trois pays les plus violents envers les chrétiens

L’Index Mondial de Persécution des Chrétiens fait la différence entre la persécution marteau (faits dont la violence est visible tels des kidnappings, attentats, meurtres…) et la violence étau (pressions vécues dans le cadre de la vie privée, familiale, sociale, civile et ecclésiale). Ces deux types de violence ont le même objectif : faire disparaître la foi chrétienne. Les trois premiers pays les plus violents envers les chrétiens sont : le Pakistan (5), le Nigéria (14), la Centrafrique (35).
Plusieurs autres tendances apparaissent en conclusion du classement à savoir :
  • Le recul des groupes extrémistes ne signifie pas le recul de la persécution
  • Le nationalisme religieux s’installe et se durcit en Asie du Sud-Est
  • L’Afrique reste le continent le plus violent pour les chrétiens
  • La persécution continue d’augmenter
Découvrez tous les résultats du classement sur le site web de Portes Ouvertes.
.


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail