Partager :

">

Partager :

" />

Incendie d’une Eglise évangélique : le CNEF réagit

Le bâtiment d’une Eglise évangélique a été détruit par les flammes à Villeneuve d’Ascq, près de Lille

Mis en ligne le 4 décembre 2014 Imprimer Imprimer

Lundi 1er décembre, le bâtiment d’une Eglise évangélique a été détruit par les flammes à Villeneuve d’Ascq, près de Lille, rapporte le quotidien régional La Voix du Nord. Alertés vers 23h, les pompiers ont constaté que la porte d’entrée avait été fracturée et que le feu s’était répandu jusqu’aux combles.
Le pasteur de l’assemblée évangélique Nouvelle Alliance, Emmanuel Kamondji, était effondré. «Il y a un an et demi qu’il n’y avait plus de vandalisme ici. Nous avions tout aménagé. Hier encore nous nous retrouvions pour le culte, tout était beau et tout cela est fichu maintenant.» Les sapeurs-pompiers ont soutenu la thèse d’un incendie criminel; une enquête devra confirmer les causes du sinistre.
Le Christianisme Aujourd’hui du 2/12/14

Communiqué du CNEF du 3/12/14
Incendie des locaux de culte de l’Église évangélique «Nouvelle Alliance» de Villeneuve d’Ascq (59)

 

Le Conseil national des évangéliques de France tient à assurer le Pasteur Emmanuel KAMONDJI, son épouse, et toute la communauté de l’Église évangélique « Nouvelle Alliance » de Villeneuve d’Ascq (59) de sa solidarité, de ses prières et de sa compassion dans les moments difficiles survenus suite à l’incendie, vraisemblablement d’origine criminelle, dans la nuit du 1er au 2 décembre.

Si la piste criminelle était confirmée, le CNEF ne pourrait que  condamner  très fermement cet acte en le jugeant inacceptable.

Il  se  réjouit qu’en la circonstance la solidarité entre évangéliques joue à plein.
En effet, les Assemblées de Dieu de la métropole lilloise ont proposé de mettre leurs locaux à  disposition de la communauté sinistrée. Celle-ci pourra ainsi poursuivre l’exercice du culte sans interruption et dans de bonnes conditions.

Voir également le Communiqué de la FPF

Complément d’information du 05/12/14
Deux jeunes majeurs ont été arrêtés après qu’ils aient reconnu avoir mis le feu au bâtiment de l’Eglise évangélique Nouvelle Alliance, le 1er décembre à Villeneuve d’Ascq.
Les deux hommes auraient mis le feu au bâtiment afin d’effacer leurs empreintes après avoir volé des ordinateurs, télévisions et rétroprojecteurs. Ils seront jugés le 8 janvier par le tribunal correctionnel de Lille. La mère des jeunes, un ami de la famille et deux mineurs seront également jugés ultérieurement pour complicité dans le cambriolage.
Le pasteur Emmanuel Kamondji a souligné à l’AFP que les motivations des criminels n’étaient pas religieuses, au vu des résultats de l’enquête.

Le Christianisme Aujourd’hui du 5/12/14


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail