Hellfest : y a-t-il des limites à la liberté d’expression ?

Depuis 2006, date de sa création, le festival de musique « black métal » Hellfest qui aura lieu cette année du 16 au 18 juin, suscite toujours la réaction de nombreux chrétiens, notamment catholiques. Ils dénoncent le fait que sont régulièrement invités des groupes faisant de la haine, de l’antichristianisme et du satanisme leur marque de fabrique. Avec l’argent du contribuable.

Mis en ligne le 16 juin 2017 Imprimer Imprimer

Depuis la création du Hellfest en 2006, de nombreux groupes de musique « Métal » se sont produits, incitant ouvertement à la haine. Une plainte pour diffusion indéniable de « messages de haine et de violence » et pour « provocation au suicide » vient d’être déposée par un collectif.

A titre d’illustration, voici quelques paroles des groupes « Sodom, Entrhoned, Mayhem, Impaled Nazarene, Deicide, Archgoat » lors des dernières prestations du festival Hellfest :

Du groupe Sodom, Hellfest 2015

  • « I spit on your crapulous creed curse them !  » [Je crache sur votre croyance crapuleuse jetez leur un sort !]

Du groupe Enthroned, Hellfest 2015

  • « Created by hell to destroy all christian life« , [Créé par enfer pour détruire toute la vie chrétienne],
  • « Sodomizing the virgins with a bestial force« , [Sodomiser les vierges avec une force bestiale]

Du groupe Mayhem, Hellfest 2015

  • « Winds of war, winds of hate » , [Les vents de la guerre, les vents de la haine Armageddon,
  • « Tales from Hell Armageddon », [les comtes de l’enfer]
  • « The wage of mayhem, the wage of sin » , [Le salaire du chaos, la vague du vice]
  • « Come and hear, Lucifer sings » , [Venez et écoutez : Lucifer chante].

Du groupe Impaled Nazarene,  Hellfest 2014

  • « You can try to pray for your god But now it is too late » , [Vous pouvez essayer de prier votre Dieu, mais il est trop tard maintenant]
  • « We have come to settle the score, Punishment is death »,  [Nous sommes venus pour rééquilibrer le score, la punition est la mort]

Du groupe Déicide, Hellfest 2016

  • « Once upon the cross, Kill him, kill him, kill him, kill him », [Une fois sur la croix,tuez-le, tuez-le, tuez-le, tuez-le]

Du groupe Archgoat, Hellfest 2016

  • « Called once the messiah His mother is the who ly whore », [Appelé une fois le Messie, Sa mère est la prostituée]

Lors de l’édition  2016 ont été conviés les groupes « All Pigs Must Die », dont les thématiques visées sur le site Encyclopedia Metallum sont la haine et la destruction, Inquisition invitant au meurtre des chrétiens, « Dark Funeral » incitant à la violence et à la cruauté, « Deicide », déjà invité en 2006 mais dont la venue avait été annulée par l’association HELLFEST PRODUCTIONS suite aux profanations de lieux de culte en Bretagne avec des paroles du groupe, a été de nouveau convié au festival et  interprété « Scars of the Crucifix » dont les paroles incitent à la souffrance et au suicide, « Slayer », déjà intervenu lors de plusieurs éditions du festival, a interprété « Disciple » dont plusieurs paroles font l’apologie du suicide, de l’auto destruction et de la violence…

Source : Provocs Hellfest ça suffit

Signer la pétition

_____________________________

Sur le même thème : Des chrétiens au Hellfest 2017


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail