Hellfest 2019 : ténèbres et business

Festival de musique français spécialisé dans les musiques extrêmes, sa forte fréquentation le fait figurer parmi les plus importants festivals de musique français. Sa devise : « Rendez-vous en enfer » !

Mis en ligne le 5 juillet 2019 Imprimer Imprimer

Le site (https://www.hellfest.fr/) renseigne sans ambiguïté sur le registre spirituel des artistes, où l’exaltation de la violence et de la mort, et la moquerie de la Croix sont accueillies.

Le Hellfest ‘’béni des dieux’’ !… C’est le cri de satisfaction du directeur de la manifestation, rejoint par le maire de Clisson, le centre commercial et la population.

Le sens des affaires… « C’est le Leclerc aux couleurs du Hellfest (…) Aujourd’hui, l’hypermarché est recouvert de têtes de mort, de guitares géantes, d’emblèmes métal jusque dans ses rayons… Il organise même un festival off sur son parking pendant trois jours avec quarante groupes pour « occuper » les festivaliers qui arrivent de plus en plus tôt, parfois le week-end précédent ».

Avec le « festival de l’enfer », le maire et la population sont « aux anges » !… « Tous les habitants sont impliqués d’une manière ou d’une autre dans le Hellfest. De plus en plus, accueillent des festivaliers chez eux, dans leur jardin, car ça crée des liens et ça met du beurre dans les épinards. Certains privatisent même leur trottoir pour un petit billet ». Selon une étude de l’université d’Angers, les retombées économiques directes du Hellfest sur son territoire atteignaient 22,5 M € en 2014. (Source)

La ruralité version XXIème siècle

Le maire, qui se représentera aux prochaines élections, est ravi du développement de sa commune : de nouveaux magasins, 10 restaurants de plus, un hôtel… Il n’hésite pas à poser devant les journalistes en faisant ‘’le signe du diable’’ (ou ‘’des cornes’’), comme ralliement à la cause qui le « bénit », comme les 450 producteurs de muscadet satisfaits d’avoir écoulé 12.300 litres de vin, certes moins que les 440.000 litres de bière !

Dire amen et se taire ?
C’est l’avis de l’édile de Clisson : « Ça a dynamisé la ville et l’a fait connaître dans le monde, avec les 70 nationalités de festivaliers… Même les opposants, qui nous envoyaient jadis des pétitions, sont muets et marginalisés. »

Invasion d’amour au Hellfest

Depuis 2013, des chrétiens ont décidé de se rendre à l’entrée du festival pour aimer et bénir les gens. De 3 personnes au départ, ils sont aujourd’hui 70 de différentes églises et nations.
Leur devise : aimer en action !

« De nombreuses personnes sont interpellées par notre présence : nous sommes chaleureusement remerciés d’être là et d’aimer. En fait, suite aux différentes pétitions qui ont été écrites contre le festival, ils sont surpris que des chrétiens soient là pour les aimer. Après avoir reçu une rose, une jeune fille nous a demandé pourquoi nous faisions ça. En apprenant que nous étions chrétiens, elle a fondu en larmes et s’est mise à crier à ses amis : « Vous savez pourquoi ils font ça ? Ils sont chrétiens ! Ce sont des chrétiens ! » (…lire tout ICI)

Avec cette belle conclusion : ‘’Décidons de croire que c’est le cri de notre génération qui a seulement besoin de goûter à l’amour du Père’’.

Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre. Apocalypse 12.9

Source : Objectif France

__________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail