Grande-Bretagne : condamnés pour avoir cité des versets bibliques dans la rue

Lors du procès qui a duré quatre jours, le procureur a argumenté qu’il n’était pas légitime d’affirmer que « Jésus est le seul chemin, la vérité et la vie ». Les deux chrétiens ont tenté en vain de faire valoir la liberté d’expression.

Mis en ligne le 14 mars 2017 Imprimer Imprimer

Deux chrétiens évangéliques viennent d’être condamnés à l’équivalent de 350 euros d’amende pour leur déclarations dans les rues de Bristol en 2016. Lors du procès qui a duré quatre jours, le procureur a argumenté qu’il n’était pas légitime d’affirmer que « Jésus est le seul chemin, la vérité et la vie ». Les deux chrétiens ont tenté en vain de faire valoir la liberté d’expression : « Si quelqu’un ne supporte pas ce que nous disons, il peut continuer son chemin. Personne ne le contraint d’écouter nos déclarations ». En vain.

Le fait qu’ils aient affirmé que les musulmans ne seraient pas épargnés de l’enfer, s’ils ne reconnaissaient pas le Christ n’a pas plaidé en leur faveur. Mais selon la défense, cette affirmation serait survenue lors d’une discussion qui s’était engagée avec quelques passants.

Les deux chrétiens ont été reconnus coupables de menaces et d’attitudes troublant l’ordre public. Ils ont en outre été condamnés à couvrir les frais de justice, à hauteur de 3 900 euros.

___________________________________
.

Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail