Genève : l’Eglise protestante reconnaît un ministère LGBTI

La structure dans laquelle il s’intègre, le LAB, est présentée comme une communauté « ouverte, inclusive et progressiste » où chacun est accueilli quels que soient « son origine, ses convictions, ses valeurs, sa croyance ou son athéisme, son orientation affective et sexuelle ou son identité de genre ».

Mis en ligne le 5 juillet 2018 Imprimer Imprimer

Adrian Stiefel est chargé de ministère au sein de l’antenne LGBTI du LAB, communauté de jeunes adultes reliée à l’Eglise protestante de Genève. Dimanche 24 juin, l’Eglise a reconnu officiellement le ministère du jeune homme à l’occasion d’une cérémonie de reconnaissance.

Emmanuel Fuchs, président de l’Eglise protestante de Genève, témoigne : « La mission première de notre Église est de permettre au plus grand nombre d’entendre la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ et de témoigner de l’amour inconditionnel de Dieu. Nous sommes heureux qu’Adrian puisse contribuer à cette mission au sein des activités du LAB. »

Le groupe de jeunes LGBTI est né en 2015 sur l’initiative d’Adrian Stiefel lui-même. Plus jeune, il a souffert de « discrimination religieuse » en raison de son orientation affective. Ce qui l’a poussé à proposer à l’Eglise protestante de Genève un lieu où les jeunes LGBTI, croyants ou en quête de sens, pourraient se retrouver sans être jugés. Depuis sa fondation, le groupe a connu une croissance exponentielle.

La structure dans laquelle il s’intègre, le LAB, est présentée comme une communauté « ouverte, inclusive et progressiste » où chacun est accueilli quels que soient « son origine, ses convictions, ses valeurs, sa croyance ou son athéisme, son orientation affective et sexuelle ou son identité de genre ».

___________________________________________________________
.
Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail