Partager :

">

Partager :

" />

François Michelin : « La foi conduit à la notion de vie éternelle. »

Un grand patron témoigne de sa foi. Le patriarche du clan Michelin vient de s’éteindre, à l’âge de 88 ans. En retraite dans une maison religieuse, il s’était confié à « Paris Match » en mai 2013.

Mis en ligne le 4 mai 2015 Imprimer Imprimer

François Michelin vient de s’éteindre, à l’âge de 88 ans. Dans une longue et émouvante interview, l’ancien patron du groupe Michelin, pendant 44 ans, s’était livré à Paris Match. Retiré dans une maison de retraite tenue par des religieuses, en Auvergne, fief du clan Michelin, il y évoquait notamment sa foi, à travers la mort de son fils Édouard, noyé en 2006 dans le naufrage d’un bateau de pêche au large de l’île de Sein.

« Cela fait très mal. On pense aux petits-enfants, à l’usine. Vous savez, on pleure plus sur soi que sur le défunt », confiait-il. « Tout ce qu’on avait bâti s’effondre, il n’y a plus rien. Puis vous posez la question à Dieu et vous comprenez que la réponse est ailleurs. »

François Michelin évoquait le « mystère de la foi ». « Édouard n’est plus là, mais cela a un sens, la vie de tous les jours a un sens. C’est la Providence… Refuser la bonté infinie de Dieu, c’est d’un orgueil phénoménal, c’est monstrueux. » Avait-il déjà été ébranlé dans la foi ? « La foi, répondait-il, conduit à la notion de vie éternelle. Il n’y a pas de disparition. La vie est changée, elle est totale. Vous vous rendez compte de ce que cela signifie ? C’est formidable… »

L’ancien grand patron, qui fut à la tête de l’empire Michelin durant 44 ans, rappelait l’importance de l’homme avant toute chose ! « Les hommes, c’est cela le plus important », expliquait-il en donnant le sens de sa devise « Deviens ce que tu es » : « Vous connaissez l’histoire des trois tailleurs de pierre ? On leur demande : « Qu’est-ce que tu fais ? ». Le premier dit : « Je taille une pierre ». Le deuxième : « Je fais une sculpture ». Et le troisième : « Je construis une cathédrale ». Alors, peu importe la taille de la cathédrale si c’est quelque chose qui a un sens ».

KTO a rendu hommage à cette grande figure du patronat chrétien en rediffusant le magnifique documentaire « Deviens ce que tu es », réalisé en 2012 par Marc Jeanson pour la série « L’entreprise à visage humain ». Une production DCX – KTO.

Source : Aleteia


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail