France : Près de 8 000 chrétiens ont marché « pour Jésus »

Près de 8 000 chrétiens de toutes sensibilités confessionnelles et de tous les âges ont marché le 30 mai dans les rues de 7 villes de France dans une ambiance festive et colorée.

Mis en ligne le 1 juin 2015 Imprimer Imprimer

« Ah, si toutes les manifestations pouvaient se dérouler comme la vôtre ! ». Cette phrase (ou équivalente), entendue de la part des fonctionnaires de police ou autres services municipaux dans les villes organisatrice de la Marche Pour Jésus 2015, résume à elle-seule l’esprit dans lequel ce témoignage s’est déroulé samedi dernier dans 7 villes de France.

À Bordeaux, Lille, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris et Strasbourg, 7 à 8 000 chrétiens (chiffres de la police) de toutes sensibilités confessionnelles et de tous les âges ont marché dans les rues de ces villes dans une ambiance festive et colorée. Ils n’avaient pas de revendication. Ils voulaient simplement témoigner de leur foi en Jésus-Christ. Le soleil également était au rendez-vous avec une brise qui faisait se déployer les milliers de drapeaux de couleur qui proclamait « Jésus notre espérance » ou encore « Jésus notre paix ».

Le devoir de le dire

C’est ce message d’espérance qui figurait également sur les dizaines de milliers de prospectus réalisés pour la circonstance, ainsi que les cartes « marche.jesus.net » et « mystory.me » renvoyant sur les site dédiés, et diffusés par dizaine de milliers d’exemplaires. Bibles et Évangiles ont été aussi largement diffusés.

Oubliés les petits soucis techniques ou de parcours de dernière minute à Bordeaux ou à Lille. Transcendé le stress de recommencer une Marche à Paris après 5 ans d’arrêt, ou de faire la première Marche à Marseille. Tous les participants ont eu le sentiment de vivre un temps exceptionnel où, en dehors des Églises où de plus en plus on veut cantonner l’expression chrétienne, ils ont pu témoigner librement et publiquement de leur foi.

Des Invalides ou au Panthéon à Paris, à la place Gambetta à Bordeaux, celle de la Comédie à Montpellier, ou encore place Kléber à Strasbourg, à la Cannebière à Marseille, partout, la Bonne nouvelle de l’Évangile a été annoncée, que ce soit sous la forme de témoignages, de danses, Flash Mob, concerts, mais aussi prières, bénédictions, et … sourires.

Les médias au rendez-vous

Les médias séculiers étaient au rendez-vous avec notamment l’AFP, le Figaro et La Croix pour le national, et dans les différents principaux médias régionaux (presse, radios et FR3), avec des articles globalement positifs malgré les petites erreurs classiques de vocabulaire, démultipliant l’impact de ce témoignage.

Les médias chrétiens et les partenaires de la Marche ont aussi apportés leurs pierres, qu’ils soient remerciés.

Les réseaux sociaux ont également été largement investis, tant les semaines précédent la Marche que le jour même où des 4 coins de la France, messages Facebook et Tweets ont agités la blogosphère chrétienne, avec notamment le clip 2015 de la Marche qui a été visionné plus de 15 000 fois sur Facebook et You Tube.

Un bilan très positif

C’est un bilan très positif que les responsables des différentes ville organisatrices et la Fédération Marche Pour Jésus France ont pu dresser, tant au niveau de la participation globale (multipliée par 2 depuis l’année dernière) et la dynamique insufflés aux chrétiens participants, que dans la vision de cette forme de témoignage unique aujourd’hui dans notre pays.

7 villes c’était bien. Plaise aux chrétiens de France que nous soyons bien plus nombreux encore l’année prochaine. Les inscriptions sont ouvertes !

Source : Fédération Marche Pour Jésus France

Contact :
Tél. 06 14 04 00 54
federation.mpj.france@gmail.com
www.marchepourjesus.fr


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail