Être différent c’est normal – 21 mars : journée internationale de la trisomie 21

La Fondation Jérôme Lejeune a lancé une campagne de sensibilisation à destination du grand public au moyen d’une vidéo « Etre différent, c’est normal ! » qui a dépassé les 70 000 vues sur Youtube. A voir !

Mis en ligne le 20 mars 2015 Imprimer Imprimer

Dans un papier « Grand angle », l’AFP évoque la question du vieillissement des personnes trisomiques et les efforts de la société pour assurer leur prise en charge quand leurs parents ne pourront plus s’occuper d’eux. L’espérance de vie des personnes trisomiques a triplé en 20 ans, passant de 20 ans dans les années 1930 à 65 ans aujourd’hui. Marie, 72 ans, confie à l’AFP « Je ne vois pas trop la place que la société réservera à mon fils ». Christel Prado, présidente de l’UNAPEI (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis), explique que fin 2013, un rapport de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales) avait préconisé une « véritable stratégie nationale » pour répondre à l’aspiration des personnes handicapées de « vieillir dans leurs lieux de vie habituels ». Elle regrette que la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, actuellement en débat au Parlement, n’aborde pas cette question.

De son côté, la Fondation Jérôme Lejeune mène une campagne de sensibilisation à destination du grand public au moyen d’une vidéo « Etre différent, c’est normal ! » qui a dépassé les 70 000 vues sur Youtube. « Cette vidéo est l’occasion d’interpeller sur la norme et la différence » et « rappelle que la diversité est la ‘seule’ norme acceptable pour l’humanité », explique la Fondation dans un communiqué.

Source : Généthique

Lire également : Journée de la Trisomie 21 : L’Institut Jérôme Lejeune pour soigner, former et guérir

 

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail