Partager :

">

Partager :

" />

Etats-Unis : la cour martiale pour un verset biblique

Une soldate, Lance Caporal Monifa Sterling, est passée en cour martiale car elle a refusé d’obéir à l’ordre qui lui demandait d’enlever de son poste de travail un verset biblique. L’affaire fait la une dans un pays longtemps réputé très ouvert à la visibilité du christianisme.

Mis en ligne le 27 juin 2015 Imprimer Imprimer

Il y a un mois, une grande enquête du Pew Forum confirmait une tendance bien établie : la société américaine se sécularise, la part du christianisme décline, et la part des « sans religion » augmente.

C’est dans ce contexte que s’inscrit cette histoire étonnante: une soldate, Lance Corporal Monifa Sterling, est passée l’an dernier en cour martiale car elle a refusé d’obéir à l’ordre qui lui demandait d’enlever de son poste de travail un…. verset biblique inspiré d’Esaïe 54; 17: aucune arme ne prospérera contre moi.

Monifa, qui a perdu son emploi et a perdu son grade de caporal, ne se laisse pas faire : l’affaire est devenue judiciaire et le Liberty Institute défend son cas, comme le rapporte le Washington Post.

Un cas hautement médiatisé et sensible dans un pays longtemps réputé très ouvert à la visibilité du christianisme.

Source : Blog de Sébastien Fath

Sur le même thème :


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail