Partager :

">

Partager :

" />

Emission d’une carte bancaire antisémite en Norvège

Une caricature antisémite est apparue sur une carte de débit / crédit VISA émise par la plus grande institution bancaire de Norvège, la DNB.

Mis en ligne le 28 octobre 2015 Imprimer Imprimer

La caricature d’un juif barbu avec un long nez crochu portant la kippa et le talith bleu et blanc (châle de prière) est dessinée sur un fond de pièces d’or étincelantes, tandis que l’homme ricane et montre sa joie en se prenant la tête entre les mains.
Le message est très clair : les Juifs contrôlent l’argent.

Un citoyen australien vivant en Norvège et ayant commandé la carte prétend que lorsqu’il l’a reçue, il a été surpris de constater qu’il avait reçu une carte dont l’illustration n’était pas celle qu’il avait commandée.
La question a été portée à l’attention de l’ambassade d’Israël à Oslo, qui a contacté immédiatement la direction de la banque.

La banque a présenté des excuses sans délai à l’ambassadeur d’Israël en Norvège, mais a aussi expliqué dans une lettre à la Hallelu Israel Foundation (voir la page Facebook de l’organisation à but non lucratif) que la banque permet aux clients de commander des cartes personnalisées.
Le vice-président de la banque a écrit qu’il était surpris quand l’ambassade lui a dit que le client avait reçu cette caricature injurieuse sans l’avoir demandé personnellement.
Un examen à la loupe d’une photo différente de la carte qui a été vue sur Internet révèle dans le coin inférieur gauche, les mots « votre nom » ce qui pourrait indiquer que c’est un exemple de design disponible sur commande, éventuellement par VISA bien que ce ne soit pas très clair.
Le responsable de la banque a demandé pardon à quiconque a pu être offensé et indiqué que la banque émettrait une note d’explication et des excuses.

Après que l’incident ait été rendu public, la banque a annoncé que la carte injurieuse serait annulée et une nouvelle carte délivrée à son propriétaire.
Dans sa lettre la banque dit qu’elle a un mécanisme pour filtrer les « images offensantes. » D’une certaine manière, la caricature antisémite a échappé au filtre. La banque a expliqué qu’elle émettait quelques millions de cartes par an, a dit que c’était un incident isolé et que l’image infamante a été supprimée de la base de données.
La banque a ajouté qu’elle avait des directives strictes sur les images qui pouvaient être téléchargées sur cette base de données, mais le chargement et la supervision sont des opérations manuelles.
Malheureusement, la supervision personnelle a échoué dans ce cas et la carte n’aurait jamais dû être imprimée en aucune circonstance, a indiqué la banque.

Seuls environ 1.500 Juifs vivent actuellement en Norvège. L’abattage casher (shechita) y est interdit, donc la viande casher doit être importée pour les familles qui y vivent, à grands frais en raison de taxes élevées. La circoncision est désapprouvée, bien que Juifs ignorent l’atmosphère sociale, évidemment, et continuent à présenter leurs fils devant le Pacte le huitième jour, comme l’ont fait nos ancêtres.

Les manifestations flagrantes d’anti-sémitisme sont rares, mais comme l’a dit le rabbin Loubavitch, Shaul Wilhelm à Israël Hayom en Octobre 2014: «Après un rapport sur une éventuelle attaque d’Al-Qaida, en une journée les gens se sont rassemblés pour manifester devant la mosquée où un groupe de Bosniaques priaient. Ils n’avaient rien à faire du reste.»

« Cela m’a rappelé quelque chose qu’un Juif d’ici m’a dit une fois. Son grand-père avait survécu à l’Holocauste, et il lui a dit: «Quand ils ont besoin de nous trouver, en une journée ils nous trouvent.»

Traduction Europe Israël

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif
Source : The Jewish Press – 2 septembre 2015 – Par Hana Levi Julian

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail