Elections USA : dans l’attente des résultats définitifs, les évangéliques continuent de prier pour les candidats et leur pays

Le scrutin est bien plus serré que ce qu’annonçaient les principaux instituts de sondage aux Etats-Unis. Ils prévoyaient une vague bleue (Démocrate) qui allait balayer le pays et emmener le président Donald Trump hors de la Maison Blanche.

Mis en ligne le 5 novembre 2020 Imprimer Imprimer

Le scrutin est bien plus serré que ce qu’annonçaient les principaux instituts de sondage aux Etats-Unis. Ils prévoyaient une vague bleue (Démocrate) qui allait balayer le pays et emmener le président Donald Trump hors de la Maison Blanche. Celle-ci n’est pas arrivée. Chacun des candidats – le président en exercice et Joe Biden – s’est montré confiant sur ses chances de l’emporter dans les états cruciaux dans lesquels le décompte des voix est toujours en cours : le Michigan, la Pennsylvanie et le Wisconsin.

Dans l’attente des résultats définitifs qui pourraient prendre quelques jours pour arriver, les évangéliques prient pour leur pays. « Dans tout ce pour quoi nous travaillons et prions, nous devons nous soumettre à notre Seigneur et Sauveur et quel qu’en soit le résultat », déclarait le 2 novembre le sénateur du Delaware Chris Coons lors d’un appel à la prière pour la campagne de Joe Biden, rapporte Christianity Today.
Par ailleurs, la veille de l’élection, des dizaines de pasteurs évangéliques ont béni le président Donald Trump et ont prié pour que les chrétiens votent selon leurs valeurs. « Seigneur, nous demandons au nom de Jésus que tu nous donnes la victoire, une victoire qui résonnera jusqu’aux extrémités de la terre », a déclaré Jack Graham, pasteur de l’Eglise baptiste de Prestonwood (Texas).

Les catholiques faiseurs de roi ?

Donald Trump semble conserver le soutien des évangéliques blancs et nés de nouveau. Il aurait obtenu 78% des voix dans cette catégorie, parmi les 110 000 premiers électeurs interrogés par Associated Press pour son sondage VoteCast. Des voix qui lui ont très certainement permis de l’emporter en Floride et dans les Etats du Sud. Néanmoins, en Pennsylvanie, ainsi que dans le Michigan et le Wisconsin, les évangéliques représentent un faible pourcentage du corps des électeurs. Les catholiques devraient permettre de faire pencher la balance, d’un côté comme de l’autre.

Source : Evangéliques.Info


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail