Donald Trump supprime le financement des ONG soutenant l’avortement

Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a expliqué : « Le président a très clairement énoncé qu’il était un président pro-life. Il veut agir pour tous les Américains, y compris ceux qui ne sont pas encore nés ».

Mis en ligne le 26 janvier 2017 Imprimer Imprimer

Au lendemain du 44ème anniversaire de l’arrêt Roe contre Wade qui avait légalisé l’avortement aux Etats-Unis, le président Donald Trump a signé un décret interdisant le financement d’ONG internationales qui soutiennent l’avortement. Cette mesure concerne la fédération internationale du planning familial, et toute ONG qui informe ou promeut l’IVG. En 2016, le financement de ces ONG représentait un budget de 607 millions de dollars.

Cette politique, créée pour la première fois en 1984 par Ronald Reagan est dite « politique de Mexico », car elle avait été annoncée lors de la conférence de l’ONU sur la population à Mexico. Annulée par le président Bill Clinton, puis remise en place par le président Georges W. Bush, elle avait de nouveau été levée par le président Obama.

« Il s’agit d’une étape cruciale sur la voie pour rendre sa grandeur à l’Amérique », a déclaré Tony Perkins, président de l’organisation Family Research Council, tandis que « les organisations de défense des femmes » se lamentent de cette décision. Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a expliqué : « Le président a très clairement énoncé qu’il était un président pro-life. Il veut agir pour tous les Américains, y compris ceux qui ne sont pas encore nés ».


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail