Des auteurs chrétiens dénoncent l’ambivalence d’Amazon qui interdit leurs livres et vend des ouvrages pédophiles

La plateforme de vente en ligne a retiré leurs livres de la vente mais continue, selon eux, de vendre des ouvrages faisant la promotion de la pédophilie, rapporte le Christian Post.

Mis en ligne le 5 septembre 2019 Imprimer Imprimer

Plusieurs auteurs chrétiens anglophones affirmant être sortis de l’homosexualité dénoncent le deux poids et deux mesures de la plateforme de vente en ligne Amazon. Celle-ci a retiré leurs livres de la vente mais continue, selon eux, de vendre des ouvrages faisant la promotion de la pédophilie, rapporte le Christian Post dans un article publié le 30 août. Parmi les auteurs figurent notamment Anne Paulk du réseau Restored Hope (Espoir restauré) et le conseiller pastoral Joe Dallas, auteur du livre Desires in Conflict : un espoir pour les hommes qui luttent avec une identité sexuelle. Selon Amazon ces récits de transformation de vie et d’identités sexuelles par Jésus violent leurs règles de contenu.

Contactée par le Christian Post, Anne Paulk ne se dit pas surprise que ses ouvrages et ceux de Joe Dallas soient interdits par Amazon. Néanmoins, elle s’étonne que des livres tels que Pédophilie et sexe adulte-enfant : une analyse philosophique de Stephen Kershnar, qui constitue « une défense de l’exploitation sexuelle des enfants et remet en question son statut moral », soient vendus librement. Elle cite également d’autres ouvrages avant de conclure : « Il est consternant qu’Amazon ait interdit des livres détaillant comment une personne luttant contre une attirance non désirée de même sexe peut surmonter ces sentiments et gérer sa sexualité d’une manière biblique, tout en n’ayant aucune objection à vendre des livres qui célèbrent le type de déviance dont Jeffrey Epstein a été accusé. »

« Aucun de nous ne cessera de communiquer la grâce de Dieu manifestée dans nos vies et dans celle de ceux que nous servons », a déclaré de son côté Joe Dallas.

_________________________________________
.
Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail