Décès de Billy Graham – Communiqué du CNEF

Ceux qui ont eu le privilège de le côtoyer garderont l’image d’un grand serviteur de Dieu, humble, simple, intègre et avenant. Ils resteront marqués par son exemple de vie, et par son message.

Mis en ligne le 22 février 2018 Imprimer Imprimer

À l’annonce du décès de Billy GRAHAM, prédicateur évangélique baptiste américain de renom, les protestants évangéliques français se souviennent tous de l’homme fier du message de Jésus-Christ et qui a consacré toute sa vie à le transmettre, de façon simple et convaincante : pour les chrétiens de tous les pays, il fut un très grand évangéliste.

Ceux qui ont eu le privilège de le côtoyer garderont l’image d’un grand serviteur de Dieu, humble, simple, intègre et avenant. Ils resteront marqués par son exemple de vie, et par son message. Homme de prière et d’écoute, il a su, tout au long de son ministère, s’entourer d’une équipe avec laquelle il a partagé un parcours exceptionnel.

Nombreux sont ceux qui se rappellent de 1986, année de sa dernière venue en France. Chaque soir le Palais Omnisports de Paris Bercy était rempli, ainsi que les multiples lieux de retransmission partout en France. Billy GRAHAM avait souhaité une très large participation de l’ensemble des familles évangéliques. Ainsi, c’est en partie grâce à lui qu’elles ont initié des collaborations qui se sont concrétisées par l’avènement du CNEF. Nous sommes reconnaissants pour cet héritage.

« Un jour, vous lirez ou entendrez que Billy Graham est mort. N’en croyez pas un traître mot. Je serai alors plus vivant que je ne le suis maintenant. J’aurai juste changé d’adresse ; je serai alors dans la présence du Seigneur », avait dit Billy Graham.

Cette espérance, les membres du CNEF la font leur et, à la suite du bel exemple laissé par Billy Graham, veulent continuer à en témoigner autour d’eux.

Source : CNEF

Télécharger le communiqué en PDF
Voir le communiqué en ligne

________________________________________________________

Sur le même thème :

Bio express

1918. Naissance de Billy Graham.
1934. Conversion lors d’une campagne de « réveil ».
1939. Il devient pasteur d’une Église baptiste.
1943. Mariage avec Ruth, fille d’un médecin missionnaire en Chine.
1949. Première « croisade » d’évangélisation, à Los Angeles. Fonde la « Billy Graham Evangelistic Association ».
1950. Première visite à la Maison-Blanche.
1956. Fonde le mensuel Christianity Today.
1977. Premier évangélique à prêcher derrière le rideau de fer, en Hongrie.
1986. 100 000 personnes viennent l’écouter au Palais de Paris-Bercy.
2005. Dernière prédication publique à New York.

Source : La Croix

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail