Costa Rica : un évangélique parmi les candidats à la présidentielle

Avec la question du mariage homosexuel qui a fait irruption dans la campagne, Fabricio Alvarado a fait ces dernières semaines une remontée dans les sondages, passant de 3% d’intention de vote en décembre à 16,9% lors du dernier pointage du 31 janvier. Lors du premier tour le 4 février, il passe en tête des candidats avec 25 % de suffrages.

Mis en ligne le 5 février 2018 Imprimer Imprimer

Un évangélique pourrait devenir le président du Costa Rica. Pasteur de 43 ans et député du parti Restauration nationale, Fabricio Alvarado a fait ces dernières semaines une remontée dans les sondages, passant de 3% d’intention de vote en décembre à 16,9% lors du dernier pointage du 31 janvier.

Selon Libération, le candidat évangélique doit cette avancée à une prise de position ferme contre l’union des personnes de même sexe.

Si la question du mariage homosexuel a fait irruption dans la campagne, c’est parce que la Cour interaméricaine des droits de l’homme a exhorté les pays de la région à reconnaître le mariage gay (le 9 janvier).

Même si cette décision n’est pas contraignante, elle exerce une pression sur les législations locales. Toutefois, les Costaricains restent conservateurs et selon les sondages mensuels du centre d’études politiques de l’Université du Costa Rica, ils seraient 65% à rejeter le mariage homosexuel.

Parmi les candidats à la présidentielle, plusieurs se sont dits opposés à la décision de la Cour interaméricaine des droits de l’homme. Mais le pasteur et député évangélique est allé plus loin en affirmant être prêt à retirer son pays de cette instance internationale.

Pour être élu président le 4 février, un candidat doit atteindre 40% de voix. Dans le cas contraire, un second tour sera organisé le 1er avril.

Source : Évangéliques.info

_________________________________________________________

Mise à jour du 5 février :


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail