Costa Rica : défaite du candidat évangélique à la présidentielle

Mis en ligne le 3 avril 2018 Imprimer Imprimer

Fabricio Alvarado a été battu au second tour des élections présidentielles au Costa Rica, le 1er avril. Ce candidat évangélique n’a remporté que 39,3% des voix contre 60,7% pour son adversaire de centre gauche, Carlos Alvarado.

Fabricio Alvarado a appelé son adversaire pour le féliciter. « Nous n’avons pas gagné les élections, mais nous pouvons accepter ce résultat la tête haute », a-t-il déclaré devant ses partisans. Il a ensuite remercié « Dieu en premier », selon actuorangne.fr.

De son côté, le vainqueur s’est engagé à « unir le pays ». Carlos Alvarado a livré son analyse du scrutin : « Cette élection nous a permis, en tant que pays, de nous regarder dans un miroir. Dans ce miroir, nous avons vu un pays divers, qui a différents points de vue, qui connaît des inégalités, qui doit travailler pour donner plus d’opportunités à certaines parties du pays. »

Fabricio Alvarado, prédicateur et chanteur évangélique était, comme Carlos Alvarado, un ancien journaliste avec un statut d’ « outsider » dans la campagne. Il s’était retrouvé en tête lors du premier tour des élections en février, après s’être fermement opposé à la légalisation du mariage homosexuel au Costa Rica.

Les évangéliques et les catholiques du Costa Rica s’étaient mobilisés pour la défense de la famille traditionnelle, suite à une décision de la Cour inter-américaine des droits de l’homme en janvier dernier, imposant à tous ses pays signataires d’ouvrir le mariage aux couples de même sexe.

___________________________________________________________
.
Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail