Partager :

">

Partager :

" />

Conseil de l’Europe : des citoyens mobilisés a propos des infanticides néonataux

Le 16 avril, une pétition signée par près de 200 000 citoyens européens, a été remise au Chef du Cabinet du Président de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, pour attirer l’attention des responsables européens sur les infanticides néonataux.

Mis en ligne le 17 avril 2015 Imprimer Imprimer

Le Centre Européen pour le Droit et la Justice (ECLJ) a remis hier au Chef du Cabinet du Président de l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe une pétition, signée par près de 200 000 citoyens européens, pour attirer l’attention des responsables européens sur les infanticides néonataux.

La pétition, lancée en novembre par l’ECLJ (cf. Gènéthique du 27 novembre 2014) suite au refus du Commissaire aux Droits de l’homme de le recevoir sur cette question, « condamne la pratique des infanticides néonataux et rappelle que toute personne née vivante a droit au respect de sa vie et aux soins, quelles que soient les circonstances de sa naissance. » L’ampleur de la mobilisation des citoyens européens sur ce sujet donne du poids à la demande de l’ECLJ et des autres ONG impliquées.

La pétition devrait être examinée durant la prochaine session du 20 au 24 avril 2015. Le Bureau de l’Assemblée, après confirmation de sa recevabilité, chargera une commission d’examiner la question de fond pour en faire un rapport. Ce rapport « permettra d’enquêter sur ces faits et de les exposer publiquement ». Il pourra ensuite donner lieu à une proposition de Résolution. L’ECLJ souhaite que cette initiative « amène l’Assemblée du Conseil de l’Europe à rappeler l’égalité en droit de tous les hommes, quelles que soient les conditions de leur naissance. »

Source :

Zenit – Généthique


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail