Partager :

">

Partager :

" />

Communiqué du CNEF : Liberté d’expression, oui ! Mais quid de l’égalité et de la fraternité ?

Au moment où Reporters sans frontières demande aux responsables religieux de signer sa « proclamation sur la liberté d’expression », le CNEF veut rappeler son engagement en faveur de cette liberté. Et aussi expliquer pourquoi il ne signera pas cette proclamation

Mis en ligne le 13 février 2015 Imprimer Imprimer

Le Conseils national des évangéliques de France est viscéralement attaché à la liberté de conscience et d’expression. Il dénonce avec la plus grande fermeté tout recours à la violence ou à l’exercice de pression pour obliger quiconque à faire taire un point de vue différent du sien. Il n’a d’ailleurs pas attendu les attentats de janvier dernier pour lancer, dès juin 2014, une campagne en faveur de la liberté d’expression intitulée « Libre de le dire »1.

Si le CNEF ne souhaite pas signer la « Proclamation sur la liberté d’expression » proposée par RSF, c’est d’abord parce qu’elle manque à l’ÉGALITÉ de la devise républicaine. Pourquoi défendre s e u l e m e n t l e « d r o i t a u blasphème » (pudiquement n o m m é « c r i t i q u e s irrévérencieuses » dans le texte à signer) et ne rien dire du droit des c r o y a n t s à t é m o i g n e r publiquement de leur foi ? Parce qu’en la matière, il y a aussi de quoi être préoccupé.

Lire la suite CLIQUEZ ICI.


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail