Colombie : un mariage entre 3 hommes officiellement reconnu

Pour l’occasion, un nouveau mot a été créé, le mot « trieja », que l’on pourrait traduire par « trouple », puisqu’il est la contraction du mot espagnol « pareja », couple et du préfixe « tri ».

Mis en ligne le 23 novembre 2018 Imprimer Imprimer

Manuel Bermúdez, Víctor Prada et Alejandro Rodríguez constituent donc la première « famille » « poly-amoureuse » de Colombie.

Et pour l’occasion, un nouveau mot a été créé, le mot « trieja », que l’on pourrait traduire par « trouple », puisqu’il est la contraction du mot espagnol « pareja », couple et du préfixe « tri ». Les trois hommes ont donc signé un document auprès du sixième bureau du notaire de Medellín, un document officiel certifiant leur « régime patrimonial spécial de trieja ».

L’avocat à l’origine de la rédaction de ce document n’est autre que Germán Perfetti, celui qui avait rendu possible le mariage d’Alejandro et Manuel en 2000. Un troisième partenaire s’était joint officieusement à ce ménage, Alex Esneider Zabala, avant que Víctor Prada les rejoignent également, il y a maintenant 4 ans.

C’est à la mort de l’un d’eux, Alex, qui a été le déclencheur. En effet, après avoir obtenu légalement le droit de bénéficier du fonds de pension du défunt, ils ont eu l’idée de demander un document officiel reconnaissant leur union à trois.

« Nous étions quatre, notre partenaire Alex Esneider Zabala est décédé il y a trois ans et nous venons tout juste de gagner la pension partagée. Un juge de Medellín a ordonné le fonds de pension et a refusé la pension à la mère d’Alex Esneyder, ce qui nous a donné de réfléchir à la nécessité d’un document juridique qui permettrait de nous protéger d’un point de vue juridique. »

Les trois estiment désormais former une « famille » et entendent bien « être respectés en tant que tel ».

« Dans cette relation, il n’y a pas de limite au nombre de personnes qui peuvent entrer, mais il y a des règles, dit Bermúdez. Les responsabilités économiques et domestiques sont divisées à parts égales, et si quelqu’un d’autre devait entrer dans cette famille, il devrait aimer les trois. »

La démarche n’aura pris que deux semaines entre le dépôt du dossier et l’union civile officielle. Ils envisagent désormais une célébration qui se veut être un « spectacle public de danse et de musique ».

Source : Info Chrétienne

_____________________________________________

Sur le même thème :

 


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail