Chrétiens d’Orient : 30 bateaux viennent les soutenir

Le 16 juin 2019, une flottille de 30 bateaux a pris la route du Liban pour soutenir les minorités d’Orient. Ils parcourront 3150 kilomètres pour exprimer leur souhait de voir la liberté d’expression être respectée de tous.

Mis en ligne le 18 juin 2019 Imprimer Imprimer

Jean-Marie Vidal, navigateur reconnu et directeur de Port-Camargue pendant vingt ans, a accepté avec enthousiasme ce projet. En 2016, des jeunes humanitaires étaient venus le solliciter afin d’organiser un évènement qui puisse attirer l’attention sur la situation des minorités persécutées du Moyen-Orient.
Convaincu par la pertinence de cette initiative, ce marin, double vainqueur de la solitaire du Figaro (1972,1987) a rassemblé ses forces et son réseau. C’est ainsi que l’évènement « La Route du Liban » est né. 140 marins ont donc quitté la France le 16 juin 2019 à partir de Marseille et naviguent à la rencontre de ces minorités jusqu’au Liban.
.

Une action résolument humanitaire

« Nous avons créé cet évènement afin d’informer, de sensibiliser et de mobiliser » précise Jean-Marie Vidal. Il ajoute : « Les populations peuvent également avoir le sentiment d’être abandonnées, cette action peut leur apporter de l’espoir. » Les bateaux apporteront des biens de première nécessité mais également des bonbons, des dessins… Des cadeaux qui seront remis à des chrétiens sur place chargés de la distribution.
Ce rallye nautique est présenté comme « l’affirmation du droit de toute personne de vivre sa religion librement, en paix, et sans pressions physiques, morales ou autres ».

Un rallye nautique de 24 jours

Les bateaux voyageront groupés durant 24 jours. L’arrivée à Beyrouth est prévue le 10 juillet avec 5 escales: à Bonifacio (Corse), Lipari (Iles Éoliennes), Kalamata (Péloponnèse), Agios Nikolaos (Crète) et Latchi (Chypre).
Il est possible de soutenir cette initiative sur le site internet larouteduliban.com. L’ensemble des dons seront reversés à trois associations qui œuvrent au soutien des chrétiens persécutés, dont Portes Ouvertes. Les fonds reversés à Portes Ouvertes seront utilisés en réponse aux besoins vitaux des victimes du conflit syrien.
.
Source : Portes Ouvertes

Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail