Partager :

">

Partager :

" />

Canada : un chauffeur de bus évangélique congédié après avoir refusé de conduire un bus aux couleurs de la « Gay pride »

Jesse Rau, a affirmé à la chaîne canadienne CTV News que la conduite de ce bus symboliserait la promotion d’un mode de vie qu’il réprouve, en tant que chrétien.

Mis en ligne le 17 septembre 2015 Imprimer Imprimer

Un chauffeur chrétien évangélique a été licencié début septembre pour avoir refusé de conduire un bus aux couleurs arc-en-ciel. Jesse Rau, a affirmé à la chaîne canadienne CTV News que la conduite de ce bus symboliserait la promotion d’un mode de vie qu’il réprouve, en tant que chrétien.

Tout a comencé le 27 août, lorsque la compagnie de bus Calgary Transit a investi dans des bus aux couleurs arc-en-ciel afin de participer à la «gay pride» annuelle. En réaction, Jesse Rau avait déclaré sur CTV News qu’en raion de ses croyances chrétiennes, il se verrait obligé de refuser la conduite de ces bus si on le lui demandait. Quelques jours seulement après sa déclaration, le conducteur chrétien s’est retrouvé face au dilemme évoqué. Maintenant son refus pendant plusieurs semaines, il a finalement été congédié.

La «gay pride» a eu lieu à Calgary du 28 août au 7 septembre.

Bus gay

Source : Evangelique.info
.
Complément sur Médias-Presse-Info

(…) Jesse Rau travaille dans l’entreprise de transport urbain de la ville et fait l’objet d’une médiatisation suite aux critiques du lobby LGBT pour avoir refusé de conduire un « bus gay ».

«Je pense que les gens de l’entreprise sont maintenant contre moi parce que je suis resté ferme dans ma foi chrétienne et parce que je n’abandonnerai pas mes valeurs« , a déclaré Rau.

Jesse Rau, chrétien évangélique, a aussi déclaré publiquement qu’il préférait perdre son travail plutôt que de conduire ce bus, car cela irait à l’encontre de ses croyances chrétiennes. « Je suis prêt à tout sacrifier et à souffrir pour défendre ce qui est juste« , a-t-il déclaré à CBC News. Il a précisé qu’il aimait son emploi de chauffeur et n’a pas de problème avec la grande majorité des gens avec qui il travaille.(…)

Sur le même thème :


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail