Bouge ta France : le début et la suite

Un rassemblement qui a attiré près de 1 200 jeunes chrétiens provenant de tous les coins du pays. Un appel à la consécration et à l’unité pour fêter les 500 ans du protestantisme. Retour sur l’événement.

Mis en ligne le 22 août 2017 Imprimer Imprimer

«Nous voulions organiser un grand événement qui ne soit pas une finalité mais un début», déclarent en chœur Patrick Dudas et Paul Brignon, directeurs du comité d’organisation de Bouge Ta France durant quatre ans. Tout a été imaginé pour poursuivre le « maintenant » qui prépare « l’après » : les 1 200 jeunes chrétiens évangéliques qui se sont retrouvés du 11 au 14 juillet au stade Océane ont approfondi leur foi et leur connaissance de la Parole de Dieu.

Ils se sont formés au témoignage de rue, à l’argumentation, à la prière pour leur ville, à l’évangélisation par la radio, à l’expression des talents artistiques, etc. Les orateurs (Raphaël Charrier, Thiebault Geyer et Timothée Paton) ont insisté sur le pardon, la grâce de Dieu, la consécration et l’engagement.

L’événement se poursuit
Dès le 13 juillet, les jeunes étaient envoyés dans plusieurs villes normandes afin de témoigner de l’amour et de l’espérance qui s’attachent à l’appel lancé par Jésus-Christ : « Viens et suis-moi ». Pour la plupart d’entre eux, c’était une première.

Ils sont revenus enthousiastes, racontant leurs rencontres avec des personnes de tous âges et issues de différents milieux, bouleversées et en larmes lorsqu’ils ont proposé la prière. Après le grand rassemblement du 14 juillet, de très nombreux jeunes ont poursuivi l’aventure dans plusieurs villes de France.

Belle continuité
La continuité s’exprime également à travers une remarquable exposition, disponible à l’achat, sur les 500 ans du protestantisme inaugurée le 14 juillet et présentant le déploiement de l’histoire protestante dans ses logiques de transmission de la foi. Les panneaux ont été rédigés par Jean-Yves Carluer, Sébastien Fath et Anne Ruolt, trois auteurs et chercheurs spécialistes du protestantisme évangélique.

Le Conseil National des Evangéliques de France (CNEF) et les œuvres partenaires de l’événement se sont engagés à poursuivre au moins pendant une année, dans un esprit de collaboration fraternelle, cette grande mission: « l’Eglise toute entière, annonçant l’Evangile tout entier à la France toute entière », de la Métropole à l’Outre-mer.

100 000 Évangiles en Maoré
35 000 Évangiles de Jean ont été imprimés par la Maison de la Bible, 30 000 DVD du film Jésus ont été offerts par Agapé, 20 000 Nouveaux Testaments imprimés aux couleurs de Bouge Ta France et enfin 100 000 Evangiles traduits en Maoré seront apportés en 2018 sur l’île de Mayotte par les jeunes chrétiens de l’Ile de la Réunion. La course de relais se poursuit.

Source : Christianisme aujourd’hui

______________________________________
.
Sur le même thème1 070 cartes Michée France signées ont été envoyées au Président de la République
.


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail