Appel à la prière pour les policiers et les gendarmes français

En première ligne face au terrorisme, à la vague migratoire et à une violence exacerbée, policiers et gendarmes seraient au bord de l’implosion. La commission d’enquête sénatoriale vient de produire un rapport sur l’état de la sécurité intérieure et tire le signal d’alarme, comme en témoigne un taux de suicide parmi les forces de l’ordre de 36 % supérieur à la moyenne nationale.

Mis en ligne le 24 juillet 2018 Imprimer Imprimer

La crise !

En première ligne face au terrorisme, à la vague migratoire et à une violence exacerbée, policiers et gendarmes seraient au bord de l’implosion. La commission d’enquête sénatoriale vient de produire un rapport sur l’état de la sécurité intérieure et tire le signal d’alarme, comme en témoigne un taux de suicide parmi les forces de l’ordre de 36 % supérieur à la moyenne nationale, et le nombre croissant d’officiers qui rendent leur accréditation.

Danger !

“Malaise”, “mal-être”, “perte de sens”, “démotivation”, “découragement”… Pour le président de la commission, «il y a un grand danger pour la République de donner l’impression que l’on néglige sa sécurité intérieure. Même s’il y a toujours cette passion du métier qui est de défendre la veuve et l’orphelin, nous assistons à un épuisement moral, en particulier dans la police, qui présente un esprit de corps moins soudé que les gendarmes, protégés par leur statut militaire.»

Assez incroyable mais…

– seulement un week-end sur six de repos ;
– des heures supplémentaires qui s’ajoutent à l’infini, impossibles à récupérer et trop chères à indemniser
– des voitures qui tombent en panne ou… en morceaux ;
– un déficit de gilets pare-balles ;
– deux tiers du temps de travail consacrés à la procédure pour les agents de la sécurité publique et jusqu’aux cinq sixièmes pour les officiers ;
– une délinquance juvénile de plus en plus violente et des incivilités du quotidien croissantes qui restent impunies…

…et le double meurtre de policiers de Magnanville en 2016 qui planent encore comme une menace pour toute la profession : un islamiste détenait les coordonnées de 2626 policiers sur une clé USB. (Source)

Voir ci-après « Les chrétiens manifestent leur soutien aux forces de l’ordre. »

Persévérons à prier pour des prises de conscience – au-delà des mots et des discours – par nos responsables politiques : que les hommes et les femmes chargés de la très difficile mission de protéger les citoyens soient à même de travailler avec le maximum de moyens nécessaires. C’est un choix politique qui devrait être une priorité budgétaire.

NB : la France accorde chaque année une dotation de 40 millions d’euros aux territoires palestiniens : « un énorme effort, dans une période où nous sommes obligés, en France, de couper dans les dépenses publiques » Bruno Le Maire – (Source)

NB : la France n’a jamais été claire dans le domaine de la sécurité intérieure (mais pas extérieure !), finalement jamais à l’aise avec la dimension policière de la société.

Prions pour les ministres directement concernés : celui de l’Intérieur, Gérard Collomb, la garde des Sceaux, Nicole Belloubet (cible de critiques depuis l’évasion du braqueur multirécidiviste) : qu’ils soient inspirés à vouloir résoudre l’anomalie des de la délinquance et des incivilités du quotidien qui restent impunies. Qu’ils sachent aussi dialoguer avec les ministres de l’économie/finances et du budget : Bruno Le Maire et Gérald Darmanin, chargés des équations et arbitrages, difficiles…et politiques aussi !

Enfin, à cause de tout cela, pensons (toujours) à remercier et à encourager les forces de l’ordre, malgré les bavures (toujours regrettables) que certains « montent en épingle », parfois par inconscience, parfois par haine de l’ordre ou excuse systématique du délinquant. Prions pour ceux que nous connaissons : ils sont « gardiens de la paix » et ont besoin de paix, de la vraie paix,… en Christ seulement.

Source : Lettre de prière pour la France d’Objectif France

________________________________________________________

Les chrétiens manifestent leur soutien aux forces de l’ordre.

À l’occasion de la dernière Marche Pour Jésus le 26 mai 2018 à Strasbourg, les responsables de la marche ont rencontré des représentants des forces de l’ordre. Une déclaration a été lue et leur a été remise ainsi que 2 chèques de soutien notamment à l’association « Orphéopolis » (orphelins de la police).

Pendant ce temps, 25 paquets cadeaux composés d’une Bible, d’une carte de remerciement, d’un pot de miel et du DVD du film « Courageous » (qui relate l’histoire de policiers américains et de leur cheminement personnel) ont été distribués aux 25 fonctionnaires de police qui encadraient la marche pour leur laisser un souvenir de cette journée.

Source : Évangéliques du Bas-Rhin

___________________________________________________________________

Prière du gendarme

Dieu d’Amour, de Justice et de Paix,
entends la prière que j’élève vers toi :
je suis gendarme, et je veux être chrétien.
Il me faut être fort, aide-moi à rester juste et paisible dans l’accomplissement de mes missions.
Je dois être vigilant face aux hommes qui peuvent devenir malfaiteurs, violents, criminels.
Donne-moi la sagesse nécessaire pour garder la maîtrise de ma force
à l’encontre du péché et du mal, tout en discernant en chacun la présence de ton image.
Et si je dois armer mon bras pour faire respecter la loi, garde mon âme dans la sérénité Seigneur.
Car c’est mon devoir, d’assurer la Paix, l’ordre et la sécurité,
de sauver des vies menacées, celles des autres ou la mienne.
Ouvre alors, Seigneur, les esprits et les cœurs à la compréhension de mon service exigeant,
ceux de mon conjoint et de mes enfants,
ceux de mes amis et de mes compatriotes,
ceux même de mes adversaires.
Et s’il me faut aller jusqu’au sacrifice de ma fierté,
de mon bien-être, de ma vie,
donne-moi une confiance profonde en toi Seigneur.
ô Dieu, trois fois Saint je t’en supplie:
soutiens mon service, ranime mon courage et fortifie ma foi.
Amen


Partagez cette page
Facebooktwittergoogle_plusmail